NOUVELLES

Nouvelle mobilisation contre les gaz de schiste et Chevron en Roumanie

06/04/2014 11:25 EDT | Actualisé 06/06/2014 05:12 EDT

Des milliers de Roumains sont descendus dans la rue dimanche pour dire "non" aux gaz de schiste alors que le géant américain de l'énergie Chevron s'apprête à installer une première sonde d'exploration en Roumanie.

"Les fractures hydrauliques ne cicatrisent jamais", avaient écrit des manifestants sur des pancartes pour dénoncer la très controversée technique d'extraction des gaz de schiste, dite "fracking" ou fracturation hydraulique.

Autorisée aux Etats-Unis, cette méthode qui prévoit l'injection dans le sol d'eau et de substances chimiques a été interdite en France en raison de ses effets nocifs pour l'environnement.

En 2013, une étude de l'université américaine Duke a révélé une contamination des puits d'eau potable à proximité de sites de forage de gaz de schiste aux Etats-Unis.

"Chevron, tu ne peux pas venir sans être invité et laisser la mort dans ton sillage", "Plantez des arbres pas des sondes", figuraient parmi les slogans des centaines de manifestants réunis à Bucarest.

Près de 2.000 personnes ont également manifesté à Arad (nord-ouest), 500 à Vaslui (nord-est), 200 à Barlad (nord-est) ainsi que dans une soixantaine de villes, ont rapporté les médias locaux et correspondants de l'AFP.

"On connaît les dégâts faits par l'exploitation des gaz de schiste aux Etats-Unis et nous ne voulons pas la même chose ici", dit Alexandra Paslaru, étudiante en architecture.

"Ce gouvernement avait promis qu'il défendrait nos intérêts et puis il donne des autorisations pour des sondes d'exploration contre notre volonté", a dénoncé Romeo David, 56 ans, conseiller local dans le village de Puiesti (nord-est) où Chevron souhaite établir un puits d'exploration.

Après avoir lutté contre les gaz de schiste lorsqu'il était dans l'opposition, le Premier ministre social-démocrate Victor Ponta est devenu un fervent partisan de cette source d'énergie.

Chevron qui a obtenu des concessions et des autorisations d'exploration dans le nord-est et le sud-est de la Roumanie rejette les accusations des opposants aux gaz de schiste en soutenant respecter les normes environnementales.

bur-iw/bir

PLUS:hp