NOUVELLES

L'OTAN pourrait intervenir en Ukraine selon le président tchèque

06/04/2014 11:46 EDT | Actualisé 06/06/2014 05:12 EDT

L'Occident devra réagir avec vigueur, éventuellement en envoyant des troupes de l'OTAN en Ukraine, si la Russie tente d'annexer l'est de ce pays, a déclaré dimanche le président tchèque.

« À l'instant où la Russie décide d'étendre son expansion territoriale à la partie orientale de l'Ukraine, fini de rigoler », a dit Milos Zeman sur la radio publique tchèque.

« À ce moment-là, je ne plaiderai pas seulement en faveur de sanctions plus strictes de l'Union européenne, mais même d'une réaction militaire de l'Alliance atlantique, comme l'entrée de forces de l'OTAN sur le territoire ukrainien », a-t-il ajouté.

Des manifestants pro-Kremlin ont investi dimanche des bâtiments officiels à Donetsk, Kharkiv et Louhansk, trois villes de l'est de l'Ukraine, bastion du président déchu Viktor Ianoukovitch, pour réclamer la tenue d'un référendum sur le rattachement de leur région à la Russie.

La République tchèque a milité contre l'adoption par l'UE de sanctions trop strictes contre Moscou après l'annexion de la Crimée en invoquant l'impact négatif que celles-ci pourraient avoir sur sa propre économie.

Toutefois, Milos Zeman a insisté dimanche sur le fait qu'une nouvelle poussée territoriale de la Russie serait considérée comme une menace par les pays d'Europe de l'Est.

« Même pour moi, qui ne suis pas un faucon, ce serait une sorte de ligne rouge que d'essayer d'annexer la partie orientale de l'Ukraine », a dit président tchèque.

« C'est pourquoi je cesserais d'être une colombe pour devenir quelqu'un qui plaide pour des sanctions très dures ».

PLUS:rc