NOUVELLES

La journaliste canadienne blessée en Afghanistan est dans un état stable

06/04/2014 09:33 EDT | Actualisé 06/06/2014 05:12 EDT

Une correspondante canadienne de l'agence Associated Press blessée par balle alors qu'elle couvrait la campagne électorale en Afghanistan était dans un état stable, samedi, et recevait des soins médicaux dans un hôpital militaire de Kaboul.

Kathy Gannon, 60 ans, originaire de Timmins et correspondante expérimentée en Afghanistan et au Pakistan, a subi trois blessures par balle dans l'attaque de vendredi, qui a tué la photographe Anja Niedringhaus dans la ville de Khost, dans l'est du pays.

Mme Gannon devrait être transférée dans un hôpital hors de l'Afghanistan au cours des prochains jours.

Mme Niedringhaus, lauréate du prestigieux prix Pulitzer, a succombé à ses blessures immédiatement après l'attaque. Elle a été rapatriée samedi dans son pays d'origine, l'Allemagne. Ses funérailles devraient avoir lieu sous peu.

Mme Gannon, qui couvre l'Afghanistan et le Pakistan pour l'Associated Press depuis près de 30 ans, a été blessée à une épaule et à un poignet. Elle travaillait souvent avec Mme Niedringhaus, qui était âgée de 48 ans.

Un commandant de la police afghane a ouvert le feu sur les deux femmes avec un fusil d'assaut en criant « Dieu est grand », selon un témoin. L'assaillant s'est ensuite rendu à d'autres policiers présents sur les lieux pour escorter un convoi d'employés électoraux chargés de livrer les bulletins de vote.

L'attaque a eu lieu à la veille du premier tour de l'élection présidentielle, considérée comme un point tournant pour l'Afghanistan.

PLUS:rc