NOUVELLES

Italie - 32e journée: L'AS Rome presse la Juventus

06/04/2014 11:11 EDT | Actualisé 06/06/2014 05:12 EDT

L'AS Rome a gagné à Cagliari (3-1) dimanche pour mettre un peu de pression à la Juventus Turin, qui conserve cinq points d'avance en tête avant son match de la 32e journée du Championnat d'Italie lundi contre Livourne.

La Roma entretien son rêve

La Roma fait tout ce qu'il faut pour entamer la cuirasse de la Juve, forte de sa nette avance et de sa saison record, avec deux défaites, trois nuls et 26 victoires en Serie A. L'inévitable Mattia Destro, auteur d'un triplé, a signé sept buts en six matches, à la conclusion de trois contres, le premier sur un service de son passeur habituel, Gervinho. L'équipe de Rudi Garcia a enregistré sa sixième victoire de rang, et si le "scudetto" reste un songe tout de même bien lointain, elle peut d'ores et déjà préparer la Ligue des champions. En effet la deuxième place est assurée avec 12 points d'avance sur Naples, battu à Parme (1-0). La Roma a en outre l'avantage de la confrontation directe avec le Napoli (1-0). Seules légères ombres au tableau, le penalty concédé par Mehdi Benatia en fin de match et transformé par Mauricio Pinilla, et les trois joueurs importants, Alessandro Florenzi, Miralem Pjanic et surtout Mattia Destro, suspendus pour le prochain match contre l'Atalanta.

Parme repart

Après trois défaites de rang, Parme a repris la cinquième place, ex æquo avec l'Inter Milan, en battant Naples grâce à un but de l'international Marco Parolo. Dans cette très disputée course à l'Europa League, la Lazio Rome a pointé son nez, revenant à la septième place après sa victoire contre la Sampdoria Gênes (2-0). Grâce aux buts d'Antonio Candreva (42) et Senad Lulic (73), la Lazio revient à deux longueurs de l'Inter et Parme. Les "Biancocelesti" profitent aussi de la défaite surprise de l'Atalanta à Bergame, contre Sassuolo (2-0), qui met fin à sa série de six victoires et compte quatre points de retard sur la sixième place. Le Torino est toujours là, à cinq longueurs de l'Inter et Parme, après sa victoire à Catane (2-1), et l'AC Milan, moribond il y a quinze jours, peut revenir à la même distance s'il gagne au Genoa lundi.

Destro, Toni, Immobile, qui au Mondial?

Les attaquants internationaux ont assuré leur promotion sur cette journée pour séduire le sélectionneur Cesare Prandelli. Si Mario Balotelli semble assuré d'aller au Mondial, les autres places se vendent très cher. Pendant que Pablo Osvaldo, le plus souvent aligné cette saison derrière "Super Mario", marque le pas avec la Juventus Turin, trois candidats ont brillé. Destro a signé un triplé et présente la meilleur moyenne, supérieure à un but toutes les 90 minutes (13 buts en Serie A). Ciro Immobile (Torino) a rejoint Carlos Tevez en tête du classement des buteurs (18 buts) en signant la victoire à Catane, et samedi le vieux Luca Toni (36 ans) a renforcé sa candidature d'un 16e but, offrant le derby de Vérone au Hellas contre le Chievo (1-0). Et pendant ce temps, Giuseppe Rossi, le favori s'il récupère de sa blessure au genou, sautait en tribunes sur les buts de sa Fiorentina contre l'Udinese (2-1)...

eba/el

PLUS:hp