NOUVELLES

Egypte: un avocat controversé candidat à la présidentielle

06/04/2014 01:08 EDT | Actualisé 06/06/2014 05:12 EDT

Un avocat controversé et partisan d'un Etat fort a annoncé dimanche sa candidature à l'élection présidentielle égyptienne des 26 et 27 mai, à laquelle l'ancien chef de l'armée Abdel Fatah al-Sissi est donné grand favori.

Mortada Mansour, célèbre pour ses virulentes critiques contre les militants à la tête de la révolte de 2011 qui a chassé Hosni Moubarak du pouvoir, est depuis la semaine dernière président du club de football de Zamalek. Il a également été juge et parlementaire.

"Les grandes lignes de mon programme sont, pour résumer, de rendre l'Egypte forte et de retrouver son prestige et son statut sur la scène internationale", a déclaré M. Mansour lors d'une conférence de presse.

Il a appelé à la fin "des manifestations, des sit-in et des grèves pendant une année, jusqu'à ce que l'Egypte soit remise sur pied". Le pays souffre d'une économie anémique et de la chute des revenus du tourisme et des investissements.

Il a également fustigé le président par intérim Adly Mansour, qui n'a selon lui pas réussi à restaurer la sécurité dans depuis la destitution par l'armée du président Mohamed Morsi, en juillet 2013.

"Vous (Mansour) êtes totalement endormi, tandis que des jeunes, des policiers et des soldats meurent chaque jour et que le pays est taché de sang", a lancé l'avocat.

Le pays est secoué quotidiennement par des violences, et les attentats visant les policiers et l'armée se sont multipliés depuis que le gouvernement intérimaire s'est lancé dans une sanglante répression de toute manifestation pro-Morsi.

Plus de 1.400 partisans de M. Morsi ont été tués depuis son éviction, selon Amnesty International, et plus de 15.000 autres arrêtés. Et les nouvelles autorités font porter à sa confrérie des Frères musulmans, depuis déclarée "terroriste", la responsabilité de toutes les violences.

Mortada Mansour a également déclaré qu'il avait tenté de se présenter au scrutin organisé en 2012, remporté par M. Morsi devenu ainsi le premier président démocratiquement élu d'Egypte, mais que sa candidature avait été rejetée par la commission électorale.

Le dépôt des candidatures pour la présidentielle est ouvert jusqu'au 20 avril, tandis que la campagne se tiendra du 3 au 23 mai.

Le favori Sissi, n'avait jusqu'alors qu'un seul adversaire déclaré, le leader de gauche Hamdeen Sabbahi.

tgg/jds/cbo/feb

PLUS:hp