NOUVELLES

Blitz régional pour Couillard en fin de campagne

06/04/2014 10:43 EDT | Actualisé 06/06/2014 05:12 EDT

Le chef libéral, Philippe Couillard, passera beaucoup de temps dans les airs en cette dernière journée de campagne électorale pour courtiser les régions. Après une escale à Bonaventure, en Gaspésie, et à Sept-Îles, sur la Côte-Nord, il doit se rendre en Abitibi-Témiscamingue et au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

« Vous savez, je devais venir l'autre jour, mais on a eu problème de météo. J'ai dit : ce n'est pas vrai qu'on n'ira pas voir la Gaspésie avant la fin de la campagne », a affirmé M. Couillard devant des militants à Bonaventure. Cette circonscription a longtemps été détenue par la libérale Nathalie Normandeau, mais le PQ a réussi à y faire un gain en 2012.

Tout le long de la campagne, Philippe Couillard a voulu se présenter comme le candidat des régions. Il en a remis dimanche. 

« Moi, je viens d'une région, j'habite en région, à Roberval. Je sais c'est quoi, la vie en région. On a besoin de savoir que les gens qui vont former le gouvernement connaissent les priorités et les réalités des régions », a-t-il martelé. 

Il a promis de ne pas reculer sur le projet péquiste de cimenterie de Port-Daniel et il s'est engagé à poursuivre le développement de l'énergie éolienne pour créer de l'emploi.

« Ceux qui viennent vous voir pendant les vacances, ils aiment ça venir en Gaspésie. C'est tellement beau! Mais le message que j'ai, et c'est la même chose chez nous, c'est : oui, on est une belle carte postale, mais n'oubliez pas qu'il y a aussi des familles, des jeunes, des travailleurs qui veulent passer leur vie en Gaspésie, que les enfants reviennent, restent bâtissent leur avenir en Gaspésie. C'est pour ça qu'il faut s'en occuper à longueur d'année. »

PLUS:rc