NOUVELLES

Vivendi vendrait l'opérateur cellulaire SFR à Altice pour la somme de 19 G $ US

05/04/2014 03:33 EDT | Actualisé 05/06/2014 05:12 EDT

NEW YORK, États-Unis - Vivendi a annoncé samedi la vente de SFR, le deuxième plus important opérateur de téléphonie en France, à la compagnie Altice, une entente qui pourrait s'élever à jusqu'à 19,5 milliards $ US.

Vivendi a dit avoir accepté une proposition de 18,5 milliards $ US dans le cadre d'un accord qui comprend également des paiements allant jusqu'à 1,03 milliard $ US. La compagnie conservera des parts de marché de 20 pour cent de SFR, mais a fait savoir qu'elle vendrait ces titres à une date ultérieure.

Altice possède le câblodistributeur français Numéricable. Vivendi dit de son côté vouloir se concentrer sur ses autres activités commerciales, soit le groupe Universal Music et la chaîne payante Canal+.

La vente survient au moment où l'industrie européenne des télécommunications tente des manoeuvres de consolidation; il existe environ 150 opérateurs d'envergure sur le Vieux Continent, comparativement à quatre aux États-Unis.

Samedi, Vivendi a précisé que SFR et Numéricable n'étaient pas en concurrence, ce qui pourrait augmenter les chances que les autorités réglementaires approuvent la transaction. Le conglomérat français Bouygues a lui aussi les yeux rivés sur SFR, mais certains analystes croient qu'un tel achat pourrait être bloqué par les organismes réglementaires, puisque le marché français du cellulaire serait alors dominé par deux joueurs.

Vivendi a entamé en mars des négociations exclusives avec Altice. Bouygues a offert vendredi de débourser jusqu'à 20,6 milliards $ US pour mettre la main sur SFR.

PLUS:pc