NOUVELLES

Ontario : Kathleen Wynne met en demeure le chef conservateur pour diffamation

05/04/2014 05:45 EDT | Actualisé 05/06/2014 05:12 EDT

La première ministre de l'Ontario, Kathleen Wynne, a mis en demeure le chef de l'opposition officielle pour diffamation.

Tim Hudak a récemment accusé Kathleen Wynne d'avoir joué un rôle dans la destruction de données concernant l'annulation de deux projets de centrales au gaz.

Les conservateurs soutiennent que ces documents ont été détruits après l'arrivée au pouvoir de Kathleen Wynne.

Mme Wynne avait demandé dans une lettre ouverte, dimanche dernier, au chef du Parti progressiste-conservateur de cesser de répéter ce qu'elle estime être des accusations fausses et diffamatoires. Elle menaçait alors de poursuivre Tim Hudak pour diffamation.

La Police provinciale de l'Ontario enquête sur l'ancien chef de cabinet de Dalton McGuinty, David Livingston, qui nie toute implication. Il aurait donné l'accès à 24 ordinateurs du bureau du premier ministre à une tierce partie pour que cette personne en efface les disques durs.

La première ministre nie catégoriquement que quiconque ait eu accès à son cabinet après son élection.

Elle demande donc à Tim Hudak et au Parti progressiste conservateur de se rétracter.

Aucune des allégations n'a été prouvée en cour.

PLUS:rc