NOUVELLES

Les mormons réitèrent leur opposition au mariage entre conjoints homosexuels

05/04/2014 08:05 EDT | Actualisé 05/06/2014 05:12 EDT

SALT LAKE CITY - Un important leader mormon a réitéré samedi l'opposition de l'Église au mariage gai, au cours de l'assemblée générale bisannuelle.

La position de l'Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours s'est relâchée au cours des dernières années, mais il s'agit de la deuxième conférence d'affilée où des leaders prennent le temps de mentionner que le mariage devrait être limité aux unions entre un homme et une femme, comme l'aurait voulu Dieu.

Lors d'une conférence en octobre dernier, déjà, l'un des leaders de l'Église avait soutenu que les lois humaines ne pouvaient pas «rendre moral ce que Dieu a qualifié d'immoral».

Le rassemblement réunit plus de 100 000 fidèles à Salt Lake City. Des milliers d'autres écouteront ou regarderont les événements dans 95 langues différentes à la télévision, à la radio, par satellite ou encore en ligne. Plus de la moitié des 15 millions de fidèles vivent à l'extérieur des États-Unis, précise l'Église.

Le mariage homosexuel fait l'objet d'un important débat en Utah depuis décembre, lorsqu'un juge fédéral a renversé l'interdiction des mariages entre conjoints de même sexe. Plus de 1000 couples gais et lesbiens ont convolé en justes noces avant que la Cour suprême des États-Unis n'accorde une injonction suspendant les mariages jusqu'à ce que tranche une cour d'appel fédérale. Une audience est prévue jeudi.

Selon l'Église, l'attirance envers les membres du même sexe n'est pas un péché, mais y succomber en est un.

Le message mormon à propos de l'homosexualité a évolué depuis que l'Église était l'une des principales forces derrière la Proposition 8 en Californie, une interdiction des mariages gais approuvée par les électeurs lors d'un référendum, mais qui fut ensuite renversée dans une affaire s'étant rendue jusqu'en Cour suprême.

Un site Internet lancé l'an dernier encourage une plus forte compassion envers les gays, et les leaders de l'Église ne conseillent désormais plus aux homosexuels de marier un membre du sexe opposé.

PLUS:pc