NOUVELLES

Les cadeaux de Poutine à Harper, souvenirs de temps plus heureux

05/04/2014 01:29 EDT | Actualisé 05/06/2014 05:12 EDT

OTTAWA - Le premier ministre Stephen Harper a reçu de nombreux cadeaux du président russe Vladimir Poutine au fil du temps, des souvenirs qui témoignent d'une époque plus harmonieuse entre les deux dirigeants.

Les cadeaux comprennent notamment un tableau original, du cognac âgé et des céramiques peintes à la main rappelant la tradition impérialiste de la Russie. Les objets ont tous été déclarés au commissaire canadien à l'éthique en tant que cadeaux reçus du président Vladimir Poutine.

Stephen Harper a aussi reçu en 2010 des cadeaux de Viktor Ianoukovitch, l'ancien président ukrainien renversé par un soulèvement populaire plus tôt cette année.

M. Ianoukovitch a donné au premier ministre un atlas de l'Ukraine à la couverture de cuir incrustée d'or, qui n'est probablement plus à jour après l'annexion de la péninsule de Crimée par la Russie.

M. Harper a aussi reçu une statue de bronze de Bohdan Zenobi Khmelnitsky, un héros national considéré comme le père de l'Ukraine indépendante, qui se retourne probablement dans sa tombe aujourd'hui.

Depuis 2006, M. Harper a officiellement déclaré plus une dizaine de cadeaux personnels reçus de M. Poutine, tous associés aux sommets internationaux de Vladivostok et Saint-Pétersbourg.

Les cadeaux de M. Ianoukovitch ont été reçus durant la visite de M. Harper en Ukraine en octobre 2010. Le premier ministre ukrainien de l'époque, Mykola Azarov, et un évêque avaient aussi remis des cadeaux au premier ministre canadien.

Stephen Harper les a tous conservés, à l'exception de la statue de bronze. Cet objet a été cédé au peuple canadien, en vertu des règles prévoyant que tout cadeau valant plus de 1000 $ doit être remis à la Couronne.

Les déclarations sur les autres cadeaux n'indiquent pas de valeur monétaire.

Les règles fédérales affirment que les responsables de fonctions publiques et leurs proches sont autorisés à recevoir des cadeaux «qui sont des marques normales ou habituelles de courtoisie ou de protocole ou des marques d'accueil habituellement reçues dans le cadre de la charge du député».

Les cadeaux d'une valeur de 200 $ ou plus doivent être déclarés au bureau du commissaire à l'éthique dans les 30 jours suivant leur réception.

Stephen Harper a sévèrement critiqué Vladimir Poutine au sujet de la crise en Ukraine. Il a également imposé des restrictions de déplacement et des sanctions économiques contre Viktor Ianoukovitch et ses proches collaborateurs jusqu'à ce qu'ils soient forcés de quitter le pays.

Le premier ministre canadien a distribué des cadeaux d'une valeur totale estimée à 30 000 $ à des présidents, des premiers ministres et d'autres responsables lorsqu'il a été l'hôte des sommets du G8 et du G20 à Huntsville et à Toronto, en 2010.

À l'époque, la Russie était représentée par le président Dimitri Medvedev, qui a donné à M. Harper un service de thé et qui a reçu en échange un bol en bois d'érable fabriqué à la main, entre autres.

Une porte-parole du bureau du premier ministre a indiqué que M. Harper avait donné des cadeaux à M. Poutine dans le passé, mais n'a pas fourni de détails sur l'occasion, la nature ou la valeur de ces présents. Anna Tomala a également confirmé que le premier ministre n'avait retourné aucun des cadeaux déclarés qu'il a reçus, que ce soit de M. Poutine ou d'autres dirigeants.

Plusieurs des cadeaux reçus par le premier ministre sont entreposés, notamment dans le grenier de la résidence officielle du 24, Sussex, à Ottawa. Certains cadeaux sont exposés dans les bureaux de M. Harper.

PLUS:pc