NOUVELLES

Au moins 21 soldats perdent la vie dans de nouvelles violences en Irak

05/04/2014 04:06 EDT | Actualisé 05/06/2014 05:12 EDT

BAGDAD - Une explosion survenue dans une maison piégée, des affrontements avec des extrémistes et des explosions en bordure de route ont tué au moins 21 soldats irakiens samedi, ont annoncé les autorités.

L'explosion dans la résidence s'est produite samedi après-midi, alors qu'un groupe de soldats fouillait une maison de ferme à Garma, dans la région de Falloujah, à 65 kilomètres de la capitale, a indiqué la police. Quelques minutes plus tard, des hommes armés ont ouvert le feu sur des soldats qui arrivaient en renfort, selon la police.

L'explosion et les affrontements qui ont suivi ont tué 15 soldats et en ont blessé 24 autres, en plus de détruire la résidence, ont affirmé les autorités.

Ailleurs dans le pays, une bombe placée en bordure d'une route a tué trois soldats et en a blessé sept autres au nord de Bagdad. En soirée, une autre bombe sur la route a explosé au passage d'une patrouille militaire dans les banlieues au sud de Bagdad, faisant trois morts et deux blessés parmi les soldats, a indiqué la police.

Des responsables médicaux de deux hôpitaux de Bagdad ont confirmé le bilan des victimes sous le couvert de l'anonymat.

Les violences se multiplient en Irak. L'an dernier, le pays a connu son plus lourd bilan depuis que les affrontements intercommunautaires ont commencé à s'apaiser en 2007, d'après les données de l'ONU.

Le 30 avril, l'Irak tiendra ses premières élections parlementaires depuis le retrait des forces américaines.

PLUS:pc