NOUVELLES

Yémen: 12 morts dans une attaque contre l'armée attribuée à Al-Qaïda

04/04/2014 01:50 EDT | Actualisé 04/06/2014 05:12 EDT

Huit soldats ont été tués ainsi que quatre assaillants dans une attaque lancée vendredi par des membres présumés d'Al-Qaïda contre une position militaire dans le sud-est du Yémen, deux jours après un assaut sanglant contre un QG de l'armée à Aden.

"Les assaillants ont approché la position à bord de plusieurs véhicules avant d'ouvrir le feu avec différents types d'armes sur les soldats, en tuant huit, et en blessant onze autres", a déclaré une source militaire à l'AFP.

Parmi les tués figure l'officier qui commandait l'unité visée, a-t-on ajouté.

L'assaut a eu lieu contre la position dite Hanine aux environs de la ville d'Al-Qatn, dans le centre de la vaste province semi-désertique du Hadramout, berceau d'Al-Qaïda, a-t-il précisé.

Des renforts militaires ont été dépêchés sur les lieux de l'attaque, a ajouté cette source. Ils ont été accueillis par les tirs des assaillants qui ont fait un nombre indéterminé de blessés, selon une source de l'administration locale.

Selon cette même source, les insurgés ont perdu quatre hommes et plusieurs des leurs ont été blessés, mais ils ont réussi à les évacuer et à prendre la fuite.

Cette attaque survient deux jours après un assaut contre un QG de l'armée à Aden, grande ville du sud du Yémen, qui a été revendiqué par Al-Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa), la branche yéménite du réseau extrémiste.

Vingt personnes ont été tuées dans cette attaque menée mercredi: onze assaillants, six soldats et trois civils, dont un enfant de 7 ans.

Aqpa a affirmé avoir voulu détruire lors de cette attaque un centre de commandement servant à diriger les drones américains qui prennent régulièrement pour cible ses membres au Yémen.

faw/mh/cnp

PLUS:hp