NOUVELLES

Une ébauche d'entente nucléaire avec l'Iran sera rédigée en mai

04/04/2014 06:35 EDT | Actualisé 04/06/2014 05:12 EDT

WASHINGTON - Les puissances mondiales et l'Iran commenceront la rédaction d'une entente nucléaire finale le mois prochain et espèrent qu'un pacte soit conclu en juillet, a affirmé vendredi un responsable américain dans une déclaration d'un optimisme surprenant.

Les discussions progressent, selon ce responsable qui a requis l'anonymat. Les négociateurs se rencontreront la semaine prochaine à Vienne.

Washington et ses alliés veulent mettre fin à la menace iranienne de former un arsenal nucléaire, un scénario qui aurait d'importantes répercussions pour le Moyen-Orient et d'autres régions du monde. L'Iran soutient que son programme a des visées pacifiques, mais les États-Unis et d'autres pays ont manifesté des réserves. Ils ont d'ailleurs déjà imposé à la république islamique des sanctions visant à s'assurer de son impossibilité à produire des armes nucléaires.

Après plus d'une décennie de vaines opérations diplomatiques, une entente provisoire a été conclue. Ce contrat allège partiellement les sanctions internationales imposées à l'Iran en échange de l'imposition de limites strictes sur l'enrichissement d'uranium et la production de plutonium, deux substances utilisées dans les ogives nucléaires.

L'administration Obama et les Nations Unies affirment que l'Iran a, jusqu'à maintenant, respecté ses engagements. L'entente arrive à échéance en juillet, mais pourrait être prolongée de six mois.

L'informateur américain a affirmé que l'objectif demeure de sceller une entente finale avant le 20 juillet, sans qu'il ne soit nécessaire de prolonger l'entente provisoire. Selon lui, la majorité du travail à faire porte sur des aspects techniques, bien que rien n'ait encore été adopté par les deux parties.

Plus tôt cette année, le président Barack Obama a exprimé le désir de donner une chance à la diplomatie dans ce dossier, car une intervention militaire des États-Unis ou d'un autre pays n'était pas souhaitée.

PLUS:pc