NOUVELLES

Policiers et manifestants s'affrontent dans les rues de Bruxelles

04/04/2014 09:34 EDT | Actualisé 04/06/2014 05:12 EDT

BRUXELLES - Les policiers belges ont utilisé des canons à eau et du poivre de Cayenne, vendredi, pour disperser des manifestants qui leur lançaient des pierres et des oranges.

La manifestation avait été organisée par des syndicats pour réclamer de meilleures conditions pour les travailleurs européens.

Des milliers de personnes ont défilé pacifiquement à l'appel de la Confédération européenne des syndicats, afin de condamner les mesures d'austérité adoptées à travers les 28 pays membres de l'Union européenne.

Les participants ont aussi dénoncé l'importation de travailleurs étrangers moins bien rémunérés et l'exportation des emplois vers des secteurs où les salaires sont moins élevés.

La manifestation a paralysé la circulation automobile dans la capitale belge. L'ambassade américaine a verrouillé ses portes au moment où l'ambassadeur américain auprès de l'UE, Anthony L. Gardner, s'adressait aux journalistes dans un dossier différent.

Des affrontements entre les policiers antiémeute et des débardeurs provenant des villes belges d'Anvers et de Gand ont éclaté près du siège social de l'Union européenne. La police affirme qu'un manifestant a été atteint à la tête par un pavé. Des journalistes de l'Associated Press ont vu plusieurs blessés, dont un policier qui semblait lui aussi avoir été atteint par un pavé.

Les organisateurs attendaient 40 000 participants, mais la police affirme qu'environ 25 000 personnes étaient présentes.

PLUS:pc