NOUVELLES

Les Georgiens pourraient porter leurs armes à l'école

04/04/2014 04:45 EDT | Actualisé 03/06/2014 05:12 EDT

Les résidents de la Georgie, dans le sud des États-Unis, pourraient bientôt porter leurs armes à l'église comme à l'école.

Les parlementaires ont adopté vendredi une loi qui réduit sensiblement les restrictions sur les armes et ce malgré les protestations d'associations de policiers, de restaurateurs et de représentants des églises catholiques et épiscopales.

La loi doit maintenant être signée par le gouverneur Nathan Deal, un républicain. Ce dernier devrait donner son assentiment à la loi. Le petit-fils de l'ex-président démocrate Jimmy Carter, le sénateur Jason Carter, a voté pour cette loi.

La National Rifle Association a applaudi l'adoption de la législation, qualifiant le vote de moment historique pour les détenteurs d'armes. L'organisme a beaucoup milité pour l'adoption de cette loi réputée la plus extrême aux États-Unis.

La décision de la Georgie suscite surprise et inquiétude aux États-Unis, alors que le président Barack Obama milite pour un contrôle resserré des armes à feu. Particulièrement depuis la tuerie, en décembre 2012, à l'école primaire Sandy Hook de Newtown au Connecticut où 20 enfants et 6 adultes ont été abattus par un adolescent lourdement armé.

PLUS:rc