NOUVELLES

Les explications de Murray, la chance de Beaulieu

04/04/2014 01:30 EDT | Actualisé 03/06/2014 05:12 EDT

OTTAWA - Douglas Murray n'était pas d'humeur à causer, vendredi matin, après l'entraînement du Canadien (43-27-7) en vue du duel contre les Sénateurs (32-30-14).

Un texte de Guillaume Lefrançois Twitter Courriel

Le défenseur du Tricolore s'adressait aux médias pour une première fois depuis qu'il a été frappé d'une suspension de trois matchs. Murray a été sanctionné pour un coup de coude à la tête du défenseur du Lightning Mike Kostka, en troisième période, mardi.

« Je respecte la décision, j'ai fait une erreur et j'en paie les conséquences, a expliqué le colosse. C'est un moment important de l'année, personne ne veut être dans les estrades pendant qu'on se bat pour des points.

« Je n'avais aucune intention de le blesser ou de le frapper à la tête. Mais le point de contact principal a été sa tête et je m'en suis excusé. »

Quand on lui a demandé son interprétation de la séquence, on a senti une pointe d'agacement.

« C'est terminé, j'ai eu ma suspension, j'ai ma façon de voir le jeu. Il y a une raison pour laquelle je l'ai frappé à la tête, et je vais m'en tenir à ça », a mentionné le Suédois.

Revoici Beaulieu

Cette suspension a signifié une bonne nouvelle pour Nathan Beaulieu. Le Canadien l'a en effet rappelé de Hamilton jeudi. Il s'est entraîné avec ses coéquipiers vendredi matin, mais n'affrontera pas les Sénateurs.

« On veut lui donner un match, je ne sais pas lequel, mais ce ne sera pas ce soir, a dit l'entraîneur-chef du Canadien, Michel Therrien. On veut qu'il soit prêt, parce que si on pense qu'il peut nous aider d'ici la fin de la saison ou en séries, on ne veut pas avoir peur de l'utiliser. »

Beaulieu pourra faire oublier une étrange série d'événements. Avant la pause olympique, il avait disputé 11 matchs de suite et semblait peu à peu faire sa place au sein de la brigade défensive montréalaise. Une fois la pause olympique venue, il a été renvoyé à Hamilton. Or, à la surprise générale, c'est plutôt Jarred Tinordi qu'on a rappelé à la reprise des activités.

« Je m'attendais à retourner à Hamilton. Je sais qu'en tant que jeune, je dois continuer à jouer, et ça faisait mon affaire. Je ne voulais pas rester à ne rien faire, a raconté Beaulieu. Mais ne pas être rappelé a été difficile. C'est simplement une autre étape dans mon développement. »

Croit-il qu'il ne serait jamais retourné à Hamilton s'il n'y avait pas eu la pause olympique?

« Si tu commences à penser comme ça, ça va te ronger de l'intérieur. J'aime mieux ne pas y penser », a-t-il admis.

À noter

  • Josh Gorges a participé à un premier entraînement avec ses coéquipiers depuis qu'il a subi une fracture de la main. Aucune date de retour au jeu n'a encore été avancée dans son cas.
  • Peter Budaj défendra le filet du Canadien et sera confronté à Craig Anderson.
  • À l'avant, c'est le mystère quant à l'identité du joueur retranché. Michaël Bournival a été parmi les derniers à quitter la patinoire, tandis que George Parros, laissé de côté mardi, l'a précédé dans le vestiaire.

PLUS:rc