NOUVELLES

La Russie veut prendre les empreintes digitales des migrants dès 12 ans

04/04/2014 12:15 EDT | Actualisé 04/06/2014 05:12 EDT

La Russie envisage de rendre obligatoire la saisie des empreintes digitales des migrants dès l'âge de douze ans, selon un projet de loi préparé par le Service fédéral des migrations (FMS) et diffusé vendredi.

Les membres de familles de migrants demandant l'asile, un permis de séjour ainsi que les apatrides se trouvant en territoire russe "sont soumis à la saisie obligatoire des empreintes digitales dès l'âge de douze ans", est-il écrit dans ce projet de loi, disponible en ligne.

Le projet a déclenché de vives protestations, après que les médias eurent rendu publique vendredi une première version fixant à 6 ans l'âge minimum de prélèvement des empreintes digitales.

"Ce ne sera pas une violation des droits de l'homme mais encore pire", a déclaré le directeur de la Fédération des migrants de Russie, Moukhammad Amine, à l'agence de presse Interfax.

"Nous comprenons qu'il faut contrôler les adultes. Et nous ne sommes pas opposés à la saisie de leurs empreintes digitales. Mais que viennent faire ici les enfants? C'est une idée inutile et j'espère qu'elle ne va pas passer à la Douma", la chambre basse du Parlement russe, a-t-il ajouté.

Le service de presse du FMS a de son côté affirmé que son initiative visait à défendre les "intérêts" des migrants mineurs.

"Pour les enfants d'étrangers, ne parlant pas russe, et se retrouvant dans un pays étranger, prendre les empreintes digitales est le seul moyen d'établir leur identité", a déclaré le FMS.

Les migrants sont nombreux en Russie, en particulier à Moscou où des milliers de ressortissants d'ex-républiques soviétiques d'Asie centrale viennent chercher un travail pour subvenir aux besoins de leurs familles restées au pays.

En 2011, le comité d'enquête russe, principal organe chargé des investigations criminelles, avait déjà envisagé d'instaurer un fichier d'empreintes digitales et génétiques de tous les immigrés, sur fond de montée de la xénophobie dans le pays.

lap/lpt/plh

PLUS:hp