NOUVELLES

La nouvelle horloge atomique est trois fois plus précise que l'ancienne

04/04/2014 01:07 EDT | Actualisé 04/06/2014 05:12 EDT

BOULDER, États-Unis - Le National Institute of Standards and Technology des États-Unis dispose dorénavant d'une nouvelle horloge atomique qui serait trois fois plus précise que l'ancienne.

La nouvelle horloge, la NIST F-2, ne devrait ni perdre une seconde, ni en gagner une en quelque 300 millions d'années.

Les banques, les réseaux informatiques et d'autres organismes utilisent l'horloge atomique pour synchroniser leurs opérations. Les émissions radiophoniques de l'Institut servent à mettre à jour environ 50 millions d'horloges quotidiennement, tandis que son site Internet reçoit quelque huit milliards de demandes automatisées de synchronisation chaque jour.

La NIST F-2 et sa prédécesseure, la NIST F-1, utilisent des atomes de césium pour mesurer la longueur exacte d'une seconde. Elle mesurent la fréquence d'une transition particulière d'un atome de césium — qui oscille plus de 9,1 milliards de fois par seconde — pour définir une seconde.

Toutefois, la nouvelle horloge fonctionne à -193 degrés Celsius, comparativement à 27 Celsius pour la précédente, ce qui aide à minimiser le rayonnement de fond et réduit d'infimes erreurs de mesure.

PLUS:pc