NOUVELLES

La grève des pilotes de Lufthansa se poursuit, avec le soutien des Allemands (sondage)

04/04/2014 05:02 EDT | Actualisé 03/06/2014 05:12 EDT

La grève des pilotes du groupe aérien Lufthansa en était à son troisième et dernier jour vendredi, et recevait malgré les perturbations provoquées le soutien d'une majorité des Allemands selon un sondage de la chaîne de télévision ARD.

Alors que les critiques venant des milieux économiques et politiques se sont multipliées contre ce mouvement social, qui a entraîné l'annulation de quelque 3.800 vols, soit la quasi-totalité du programme de Lufthansa sur trois jours, 55% des personnes interrogées ont déclaré comprendre cette grève contre 42% qui ont déclaré le contraire, selon ce sondage de l'institut Dimap pour l'ARD.

La chaîne publique rappelle toutefois qu'il y a deux ans, lors de la grève du personnel de cabine de Lufthansa, ce sont 75% des sondés qui s'étaient déclarés favorables au mouvement. Conclusion: les pilotes de Lufthansa, présentés comme des privilégiés en termes de revenus et de conditions de départ à la retraite, leurs deux revendications actuelles, sont moins soutenus par la population.

Ce mouvement, à l'appel de leur syndicat Cockpit, a même contribué à relancer les appels à légiférer pour éviter la multiplication de grèves sectorielles qui peuvent paralyser un pan entier de l'activité du pays. Cet objectif figure dans le contrat de coalition du gouvernement conservateur/social-démocrate de la chancelière Angela Merkel.

Dans un entretien au quotidien Handelsblatt, le patron de Lufthansa Christoph Franz a également plaidé pour une modification du droit de grève, afin de prévoir "une obligation de maintien minimum des infrastructures de transport essentielles".

M. Franz a par ailleurs annoncé jeudi qu'il espérait un retour à la normale du trafic dès samedi matin.

Lufthansa a précisé dans un communiqué que le retour à la normale devrait débuter dès vendredi soir en Asie, avec la reprise des vols intercontinentaux.

Mais "pour des raisons opérationnelles, il pourra toutefois encore y avoir quelques perturbations" samedi, a ajouté son dirigeant.

oaa/esp/ia

DEUTSCHE LUFTHANSA AG

PLUS:hp