DIVERTISSEMENT

Gala des Zapettes d'or : «La galère» et Véronique Cloutier raflent les honneurs

04/04/2014 11:19 EDT | Actualisé 04/04/2014 11:20 EDT
Christophe Collette/CNW

Le public a parlé, les télécommandes dorées ont été attribuées. Le gala des Zapettes d’or de C’est juste de la TV<1em> avait lieu vendredi soir, à la salle Bourgie du Musée des Beaux-arts de Montréal, et était retransmis en direct sur les ondes d’ARTV.

L’animatrice Marie-Soleil Michon et ses collaborateurs Jean-Michel Dufaux, Dave Ouellet et Anne-Marie Withenshaw ont recueilli les commentaires du public tout au long de cette édition spéciale de C’est juste de la TV de deux heures, qui concluait aussi la septième saison du rendez-vous (on a annoncé que celui-ci serait de retour à ARTV l’automne prochain). On a ainsi tracé un bilan de la dernière année télévisuelle, de ses bons et moins bons coups. L’ambiance était à la fête, les artistes félicités étant maintenant familiers avec le concept, puisque les Zapettes d’or en étaient à leur sixième mouture. Rappelons que c’est le public qui a choisi les gagnants de la sympathique compétition en votant pour ses finalistes chouchous sur le site web de C’est juste de la TV.

Guylaine Tremblay a été la première décorée pour son interprétation de Marie Lamontagne dans Unité 9, qui a reçu le titre de «Personnage fictif incontournable de l’année». Dans sa catégorie s’affrontaient aussi Marc Beaupré (Marc Arcand de Série noire), Marie-Thérèse Fortin (Claire Hamelin de Mémoires vives), Martin Matte (qui joue son propre rôle dans Les beaux malaises) et Guy Nadon (Samuel O’Hara de O’). En recevant son trophée, Guylaine a parlé de ses 30 ans de carrière et des zones d’ombre explorées par Marie Lamontagne dans les derniers mois.

Enquête a été sacrée «Émission la plus utile de l’année», contre Cuisine futée, parents pressés, La facture, Salut, bonjour! et Tout le monde en parle. L’animateur Alain Gravel était accompagné de Jean Pelletier, producteur d’Enquête, pour formuler ses remerciements. Ils ont tous deux souligné l’importance du boulot accompli chaque semaine par les journalistes de leur équipe. «C’est fascinant de travailler dans une émission comme celle-là, a expliqué Monsieur Gravel. Ça demande beaucoup de recherche, de préparation avec nos équipes sur le terrain. On pourrait faire un film seulement avec toutes les démarches qu’on fait en coulisses.»

Des hommages pour Véro

Le public a décrété que Véronique Cloutier, Antoine Bertrand et leurs Enfants de la télé nous ont procuré «L’Éclat de rire mémorable de l’année». Bye Bye 2013, Infoman, Les Appendices et Les pêcheurs concourraient aussi sous cette bannière. L’inséparable duo a salué le travail de tous les artisans des Enfants de la télé. «On est les deux personnes qui travaillaient le moins fort sur ce show-là», a mentionné Antoine. «On était vraiment en limousine», a renchéri Véronique. Invités à nommer un de leurs plus beaux souvenirs des Enfants de la télé, Antoine a parlé du moment où Raoul Duguay a liché du Nutella sur le torse de Mario Tessier, tandis que Véro a cité un extrait qui n’a pas encore été diffusé, c'est-à-dire une surprise que son co-animateur lui a faite lors du dernier tournage de la saison. On pourra voir cet instant d’émotion à la télévision mercredi prochain. Véronique Cloutier et Antoine Bertrand ont souhaité beaucoup de succès à leurs successeurs, André Robitaille et Édith Cochrane, qui seront à la barre des Enfants de la télé dès l’automne prochain.

Les 20 ans de carrière de Véronique Cloutier ont du même souffle été célébrés, alors que la très populaire animatrice a reçu la statuette de la «Personnalité la plus marquante de la télé». C’est Jean-Luc Mongrain l’une de ses idoles, qui lui a donné sa Zapette. «Moi, j’ai connu Véro alors qu’elle avait 13 ans, et c’était déjà certain qu’elle ferait ce qu’elle fait là, et c’était certain qu’elle réussirait », a raconté l’homme d’informations. Véro était très émue d’avoir l’occasion d’échanger avec Jean-Luc Mongrain.

«Les jeunes loups» au «Réparateur»

Le «Prix spécial du réparateur», sorte de prix citron des Zapettes d’or, est revenu aux Jeunes loups de Réjean Tremblay. Personne de la série n’était présent pour offrir un discours d’autodérision. Les autres titres susceptibles d’être envoyés au «Réparateur» étaient Allume-moi, Denis Lévesque, L’instant gagnant et Occupation double.

Enfin, la récompense ultime, le «Grand Prix Ça m’allume», est allé à la joyeuse bande de La galère, qui était fort émue d’avoir été remarquée pour son dernier tour de piste, présenté en ondes l’automne dernier. La voix, Les beaux malaises, Série noire et Unité 9 auraient aussi pu l’emporter dans cette section extrêmement convoitée.

Le gala des Zapettes d’or sera rediffusé le samedi 5 avril, à 9h30 et 17h, et le dimanche 6 avril, à 15h30 et 22h30, à ARTV.

Voici la liste complète des gagnants des Zapettes d’or 2014

GRAND PRIX ÇA M’ALLUME

Gagnante : La galère

Finalistes : La voix; Les beaux malaises; Série noire; Unité 9

PERSONNAGE FICTIF INCONTOURNABLE DE L’ANNÉE

Gagnante : Marie Lamontagne, interprétée par Guylaine Tremblay, Unité 9

Finalistes : Marc Arcand, interprété par Marc Beaupré, Série noire; Claire Hamelin, interprétée par Marie-Thérèse Fortin, Mémoires vives; Martin Matte, interprété par lui-même, Les beaux malaises; Samuel O’Hara, interprété par Guy Nadon, O’

ÉMISSION LA PLUS UTILE DE L’ANNÉE

Gagnante : Enquête

Finalistes : Cuisine futée, parents pressés; La facture; Salut, bonjour! ; Tout le monde en parle

ÉCLAT DE RIRE MÉMORABLE DE L’ANNÉE

Gagnante : Les enfants de la télé

Finalistes : Bye Bye 2013; Infoman; Les Appendices; Les pêcheurs

PERSONNALITÉ LA PLUS MARQUANTE DE LA TÉLÉ

Gagnante : Véronique Cloutier

Finalistes : Claude Legault; Colette Roy-Laroche; Éric Salvail; Guylaine Tremblay

LE PRIX SPÉCIAL DU RÉPARATEUR

Gagnante : Les jeunes loups

Finalistes : Allume-moi; Denis Lévesque; L’instant gagnant; Occupation double