NOUVELLES

Dans les montagnes afghanes, les bulletins de vote transportés à dos d'âne

04/04/2014 01:10 EDT | Actualisé 04/06/2014 05:12 EDT

C'est un rituel des élections en Afghanistan : des bulletins de vote étaient transportés vendredi à dos d'âne vers les régions les plus reculées du pays, à la veille du premier tour de la présidentielle.

Dans la province du Panshir, au nord de Kaboul, une trentaine d'ânes ont franchi les reliefs escarpés du massif himalayen de l'Hindou Kouch pour distribuer, malgré de grosses chutes de neige, les bulletins de vote dans les villages de la région.

"C'est la troisième élection que je fais avec mes ânes", a déclaré à l'AFP Abdul Khir, 33 ans.

"Je suis payé 10.000 afghanis (environ 175 dollars, ndlr) pour que mes huit ânes transportent les bulletins jusqu'à deux bureaux de vote, puis les ramènent dimanche", a-t-il dit.

"Les ânes sont capables de transporter le matériel électoral là où les véhicules ne peuvent pas rouler", a expliqué de son côté Maulana Gulbuddin, un responsable local de la Commission électorale indépendante (IEC), l'instance chargée d'organiser le scrutin.

Au total, quelque 4.000 ânes, chevaux et mules sont employés pour le convoyage du matériel électoral dans neuf provinces.

Les Afghans se rendent samedi aux urnes pour élire le successeur de Hamid Karzaï, seul homme à avoir dirigé le pays depuis la chute des talibans en 2001 et à qui la Constitution interdit de briguer un troisième mandat.

Sur les huit candidats, trois anciens ministres de M. Karzaï se sont imposés comme favoris : Zalmai Rassoul, considéré comme le candidat du pouvoir sortant, Ashraf Ghani, un économiste réputé, et Abdullah Abdullah, opposant arrivé en seconde position lors de la présidentielle de 2009.

pho-eg-bgs/cgu/jls

PLUS:hp