NOUVELLES

Citations de la journée de vendredi dans la campagne électorale

04/04/2014 05:49 EDT | Actualisé 04/06/2014 05:12 EDT

Voici quelques-unes des meilleures citations de la journée de vendredi dans la campagne électorale au Québec:

-----

«Je crois qu'on a bien pris soin des gens d'ici, on a essayé d'être très prudents pour ne pas exploiter cet événement et je pense qu'on fait ça sobrement aujourd'hui.»

— la chef péquiste Pauline Marois, lors de son passage à Lac-Mégantic, disant qu'elle ne cherche pas à exploiter politiquement sa gestion du drame qui s'est produit dans la municipalité de 6000 habitants

-----

«La liberté d'expression a parfois des conséquences inattendues.»

— le chef libéral Philippe Couillard, sourire en coin, peu après que deux jeunes femmes du mouvement Femen sont venues exhiber leurs seins nus alors qu'il s'apprêtait à s'adresser aux médias dans un parc de la circonscription montréalaise de Crémazie

-----

«J'ai tout pensé, je sais qui est là, qui je voudrais garder, qui je ne suis pas sûr de vouloir garder. J'ai la chance d'avoir vu certains fonctionnaires qui ne sont pas à la bonne place mais que je mettrais à la bonne place. J'ai une idée de comment partir l'affaire.»

— le chef caquiste François Legault, qui dit bien connaître l'appareil d'État et est conscient qu'il devra diriger un jeu de chaises musicales chez les sous-ministres et à la direction des sociétés d'État s'il veut voir ses réformes aboutir sans se perdre dans l'inertie bureaucratique

-----

«Nos sondages, les sondages qui paraissent, des sondages régionaux et locaux, et le travail qui est fait sur le terrain nous démontrent que, lundi soir, nous ferons des percées importantes dans les régions.»

— Françoise David, coporte-parole de Québec solidaire, qui cherche à effacer la perception voulant que son parti soit surtout un parti «montréalais»

PLUS:pc