NOUVELLES

Canada: léger recul du taux de chômage à 6,9% en mars

04/04/2014 09:54 EDT | Actualisé 04/06/2014 05:12 EDT

Le taux de chômage au Canada a baissé de 0,1 point à 6,9% de la population active en mars, grâce à la création de 43.000 emplois, a annoncé vendredi l'institut de la statistique.

C'est davantage que les attentes des économistes, qui misaient sur la création de 25.000 emplois et un taux de chômage stable à 7%.

Sur un an, le taux de chômage affiche une baisse de 0,4 point sous l'impulsion des 190.000 emplois créés par l'économie canadienne sur cette période.

Satisfait de la "solide croissance dans le marché de l'emploi", le ministre des Finances Joe Oliver a toutefois jugé nécessaire de se "concentrer sur les emplois et l'économie, car l'économie mondiale est toujours fragile".

Sur le seul mois de mars, c'est principalement chez les jeunes (15 à 24 ans) que l'embauche a été la plus dynamique avec 33.000 créations d'emplois, "mais leur taux de chômage s'est maintenu à 13,6%, en raison de l'augmentation du nombre de jeunes actifs sur le marché du travail", selon Statistique Canada.

La physionomie du marché du travail a peu évolué entre les hommes et les femmes de 25 ans à 55 ans, même si le taux de chômage a reculé de 0,2 point à 5,7%, "moins de personnes de ce groupe ayant cherché du travail".

Au niveau sectoriel, l'emploi dans la santé et les services sociaux a progressé de 24.000 postes en mars, "poursuivant une tendance à la hausse de longue durée".

En revanche, l'agriculture a perdu 12.000 emplois, et sur un an la perte d'emplois affiche un recul de 7,5% dans ce secteur.

Pour le secteur public, quelque 39.000 emplois ont été créés le mois dernier, conséquence du marché porteur dans la santé.

Selon les régions, c'est en Colombie-Britannique (ouest) que le marché du travail a été particulièrement dynamique avec la baisse du taux de chômage de 0,6 point à 5,8%.

Au Québec, la Première ministre indépendantiste Pauline Marois s'est félicitée vendredi, trois jours avant le scrutin législatif de la province francophone, du recul de 0,2 point du taux de chômage à 7,6% et de la création de 15.200 emplois.

En revanche, le taux de chômage a été en hausse assez nette dans le Manitoba (5,7%), la Saskatchewan (4,5%) et l'Alberta (4,9%), qui affichent néanmoins les niveaux les plus faibles du Canada.

mbr/jl/sl/bdx

PLUS:hp