NOUVELLES

Visite éclair de l'émir du Qatar en Tunisie

03/04/2014 02:00 EDT | Actualisé 03/06/2014 05:12 EDT

L'émir du Qatar, cheikh Tamim Ben Hamad Al-Thani, est arrivé jeudi à Tunis pour une visite éclair, dernière étape d'une tournée après la Jordanie, le Soudan et l'Algérie.

Accompagné d'une importante délégation, l'émir a été accueilli à 17H30 GMT à l'aéroport présidentiel de l'Aouina, près de Tunis, par le président tunisien Moncef Marzouki et des membres du gouvernement de Mehdi Jomaa, qui était absent car en visite à Washington à l'invitation du président américain Barack Obama.

Selon la présidence tunisienne, cheikh Tamim Ben Hamad Al-Thani qui va repartir le soir même, rencontrera à huis clos M. Marzouki. Aucune information n'a été donnée concernant le contenu de ces entretiens.

La tournée de l'émir du Qatar intervient alors que son pays a été mis à l'index par ses voisins arabes du Golfe qui le soupçonnent de chercher à les déstabiliser.

Il entretient des relations tendues avec les Émirats arabes unis, l'Arabie saoudite et Bahreïn depuis le rappel le 5 mars par ces trois pays de leurs ambassadeurs à Doha. Ils ont reproché au Qatar de soutenir les islamistes dans le monde arabe et de chercher à déstabiliser les pays voisins.

Le Qatar est aussi vivement critiqué en Tunisie par des représentants de la société civile et des partis politiques séculiers qui l'accusent de soutenir financièrement le parti islamiste Ennahda, qui a quitté le gouvernement fin janvier 2014 pour permettre l'entrée en fonction d'un cabinet d'indépendants chargé d'organiser des élections dans l'année.

Le Qatar s'est aussi rangé ouvertement du côté des Frères musulmans, réprimés en Egypte après avoir été chassés du pouvoir.

pho-kl/alf/vl

PLUS:hp