NOUVELLES

Ukraine: Washington met en garde Moscou contre l'arme énergétique

03/04/2014 02:01 EDT | Actualisé 03/06/2014 05:12 EDT

La Maison Blanche a mis en garde jeudi la Russie contre le recours à l'arme énergétique dans son conflit avec l'Ukraine, après que Moscou eut annulé un dernier rabais octroyé à Kiev sur des livraisons de gaz.

"Ce sont les marchés qui devraient déterminer les prix du gaz", a observé le porte-parole de la présidence américaine, Jay Carney.

La Russie a annulé jeudi le dernier rabais octroyé à l'Ukraine sur les livraisons de gaz russe, faisant passer le prix des 1.000 mètres cubes à 485 dollars, ce qui représente l'un des prix les plus élevés appliqués aux pays européens.

Le Premier ministre russe Dmitri Medvedev a annoncé la fin de la réduction de 100 dollars accordée en 2010 lors d'un accord entre Moscou et Kiev sur la prolongation du bail de la Flotte russe de la mer Noire dans sa base historique de Sébastopol, en Crimée.

Cette péninsule du sud de l'Ukraine étant revenue dans le giron russe, Moscou considère que cet accord n'a plus lieu d'être.

"Un pays ne devrait pas avoir recours à l'approvisionnement ou aux prix (de l'énergie) comme moyens de pression, en Ukraine ou ailleurs", a encore dit M. Carney lors de son point de presse quotidien.

Mercredi à Bruxelles, l'Union européenne et les Etats-Unis avaient déjà dénoncé l'utilisation de l'énergie comme "arme politique ou instrument d'agression", et mis en garde la Russie contre les conséquences économiques d'une politique destinée à déstabiliser l'Ukraine.

col-tq/rap

PLUS:hp