NOUVELLES

Twitter retrouve son droit de cité en Turquie

03/04/2014 10:46 EDT | Actualisé 03/06/2014 05:12 EDT
ASSOCIATED PRESS
Members of the Turkish Youth Union hold cartoons depicting Turkey's Prime Minister Recep Tayyip Erdogan during a protest against a ban on Twitter, in Ankara, Turkey, Friday, March 21, 2014. Turkey's attempt to block access to Twitter appeared to backfire on Friday with many tech-savvy users circumventing the ban and suspicions growing that the prime minister was using court orders to suppress corruption allegations against him and his government. Cartoon in center reads: Erdogan, left, to his Ankara Mayor Melih Gokcek " we will rip out the roots of Twitter." Gokcek: "don't say it." (AP Photo/Burhan Ozbilici)

Les autorités turques ont levé jeudi l'interdiction qui était en vigueur depuis deux semaines contre Twitter, à la suite d'un arrêt de la Cour constitutionnelle estimant que le blocage de ce réseau social était une atteinte à la liberté d'expression, a annoncé un membre du cabinet du premier ministre.

L'accès à Twitter avait été bloqué durant la campagne pour les élections municipales du 30 mars, après la diffusion sur ce réseau social d'enregistrements audio censés mettre au jour un scandale de corruption dans l'entourage du premier ministre Recep Tayyip Erdogan.

À la suite de ces mises en ligne, le chef du gouvernement avait alors dit vouloir « éradiquer » Twitter.

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.

data-href="https://www.facebook.com/HuffPostQuebec" data-send="truedata-width="570"data-show-faces="false"data-font="arial">



> Comment connecter son compte HuffPost à Facebook pour pouvoir commenter?

INOLTRE SU HUFFPOST

Place Taksim: la police intervient