NOUVELLES

Réforme de la loi électorale : une atteinte à la démocratie, selon Sheila Fraser

03/04/2014 08:46 EDT | Actualisé 03/06/2014 05:12 EDT

L'ancienne vérificatrice générale Sheila Fraser, qui avait exposé le scandale des commandites, s'attaque maintenant à la révision controversée de la loi électorale du Canada.

Elle croit que le projet de loi C-23, si on le laisse passer sans modifications importantes, constituerait une atteinte à la démocratie canadienne.

Mme Fraser, qui est la coprésidente d'un comité consultatif sur le système électoral, s'est confiée à La Presse canadienne.

Elle estime notamment que des milliers d'électeurs risquent ainsi de ne pouvoir voter, que l'indépendance de la surveillance des élections est menacée et que les enquêtes sur des actes fautifs pourraient être entravées.

Selon elle, la réforme pourrait donner un avantage financier aux partis établis et saperait la confiance des Canadiens envers le système électoral.

Elle exhorte finalement les Canadiens à prendre la parole contre ce projet de loi des conservateurs.

PLUS:rc