NOUVELLES

Les pilotes Mercedes Lewis Hamilton et Nico Rosberg s'attendent à des conflits

03/04/2014 02:27 EDT | Actualisé 03/06/2014 05:12 EDT

SAKHIR, Bahreïn - Les pilotes de l'écurie Mercedes, Lewis Hamilton et Nico Rosberg, reconnaissent que leur relation en tant que coéquipiers sera fort probablement mise à l'épreuve, un de ces jours, lorsqu'ils batailleront pour le titre de champion du monde de F1. Ils s'attendent même à ce qu'il y ait éventuellement des conflits.

Puisque chacun a remporté une des deux premières courses de la saison, et que Mercedes est clairement l'équipe dominante en ce début de campagne alors qu'on s'apprête à disputer le Grand Prix de Bahreïn, ce week-end, les deux pilotes sont déjà considérés comme les favoris en vue de la conquête du championnat.

Quoique Hamilton et Rosberg s'entendent mieux que bien d'autres coéquipiers en Formule 1 — ils ont couru ensemble et l'un contre l'autre depuis qu'ils ont fait leurs débuts en karting —, ils ont tous deux reconnu jeudi que leur relation pourrait en prendre un coup si le titre devient un enjeu.

«Rien n'a changé pour l'instant, a dit Rosberg de leur relation. Peut-être est-ce parce que nous ne parlons pas encore du championnat. Il va y avoir des moments difficiles, c'est inévitable, mais je suis certain que nous pourrons passer au travers.»

Hamilton a vécu une relation plutôt froide avec Fernardo Alonso quand il a fait ses débuts en F1 avec McLaren, puis il a bataillé avec Jenson Button pour le statut de no 1 au sein de l'écurie. Selon lui, l'univers de la F1 ne laisse aucune place à l'amitié.

«En Formule 1, tu peux compter tes amis sur les doigts d'une main, a souligné Hamilton. Nico ne fait pas partie des cinq amis que j'ai, et je ne suis pas parmi les siens.»

Toto Wolff, le directeur de l'équipe Mercedes, a fait savoir qu'il y a eu des discussions sur les façons d'éviter les conflits sur piste. Il a toutefois reconnu que même les stratégies les mieux planifiées ne réussissent pas toujours à éviter les problèmes.

«Nous avons passé pas mal de temps à discuter de ces choses, de scénarios et de situations, a dit Wolff. Mais un jour, ce ne sera plus que de la théorie et tout sera jeté par la fenêtre. Une controverse nous tombera dessus et nous serons confrontés à une situation qu'il faudra gérer. Car il reste que ce sont deux personnes de nature très compétitive.»

Rosberg, qui l'a emporté en Australie et a fini deuxième en Malaisie, est en tête du classement des pilotes avec 43 points. Hamilton, qui a abandonné rapidement en Australie, a 25 points.

Le circuit international de Bahreïn ne réservera aucune surprise à Mercedes, ni aux autres équipes, puisqu'il a été l'hôte de séances d'essais avant le début de la saison. La seule inconnue en vue du week-end sera le fait que la course aura lieu en soirée, dimanche. Le départ aura lieu à 18h, au moment où le soleil se couche.

PLUS:pc