NOUVELLES

Le Tchad retire ses soldats de République centrafricaine

03/04/2014 01:10 EDT | Actualisé 03/06/2014 05:12 EDT

BANGUI, République centrafricaine - Le Tchad a annoncé jeudi qu'il retire de République centrafricaine les 800 soldats qu'il contribue à la mission de stabilisation dans ce pays.

Le gouvernement tchadien a pris cette décision après que ses soldats aient été condamnés pour avoir tiré dans une foule de civils la semaine dernière, faisant 32 morts.

Le ministre tchadien des Affaires étrangères, Moussa Faki Mahamat, a dénoncé une campagne «gratuite et malicieuse» de dénigrement contre les Tchadiens. Il a déploré que les soldats de son pays soient tenus pour responsables des problèmes en République centrafricaine, en dépit de leurs nombreux sacrifices.

Les soldats tchadiens ont été critiqués pour la mort des 32 civils, même si l'Union africaine affirme qu'ils ont été tout d'abord été attaqués par des milices chrétiennes armées qui refusent d'accepter la présence de soldats musulmans en République centrafricaine.

Le Tchad est un joueur de premier plan dans la crise qui secoue la République centrafricaine depuis plus d'un an.

PLUS:pc