NOUVELLES

Le Royaume-Uni est frappé par une deuxième journée de pollution intense

03/04/2014 10:19 EDT | Actualisé 03/06/2014 05:12 EDT

LONDRES - Des écoles britanniques ont interdit à leurs élèves d'aller jouer à l'extérieur et les ambulanciers rapportent une explosion du nombre de cas de problèmes respiratoires, alors que le smog recouvrait le Royaume-Uni pour une deuxième journée consécutive, jeudi.

Les écologistes ont dénoncé le premier ministre David Cameron après qu'il ait déclaré que le smog — qui est composé de particules polluantes et de poussière provenant du Sahara — est un phénomène naturel.

Le taux de pollution atmosphérique a touché l'échelon ultime de 10 jeudi, à Londres et dans le sud-est du pays. Le leader du Parti vert, le parlementaire européen Keith Taylor, a estimé que la réponse «insultante de M. Cameron à cette crise est tout simplement honteuse».

Plusieurs écoles ont choisi de garder leurs élèves à l'intérieur, tandis que les ambulanciers londoniens faisaient état d'un nombre d'appels plus élevé de gens souffrant de difficultés respiratoires, de problèmes cardiaques et d'asthme.

L'Organisation mondiale de la Santé estime que la pollution atmosphérique tue environ 7 millions de personnes chaque année.

PLUS:pc