NOUVELLES

La Nouvelle-Écosse va présenter un budget serré

03/04/2014 07:22 EDT | Actualisé 03/06/2014 05:12 EDT

Le gouvernement de Stephen McNeil, en Nouvelle-Écosse, présentera jeudi après-midi son premier budget depuis son arrivée au pouvoir, l'automne dernier.

Le premier ministre McNeil explique que tout le monde doit se serrer la ceinture pour retrouver l'équilibre budgétaire.

La ministre des Finances, Diana Whalen, répète depuis plus de trois mois que le déficit budgétaire atteindra un demi-milliard de dollars cette année, même si l'ancien gouvernement néo-démocrate annonçait un léger surplus. Le gouvernement perçoit moins de taxes et il doit renflouer les caisses de retraite déficitaires.

Le premier ministre dit quand même que ses priorités s'y retrouveront, soit l'éducation et la santé, mais il n'y aura pas de changement majeur en matière de taxes et d'impôts. Diana Whalen préfère terminer sa révision de la politique fiscale avant d'agir.

Parce que le budget est si serré, le député progressiste-conservateur Chris d'Entremont s'attend à la continuité. « Je vois déjà que la ministre dit qu'on n'a pas d'argent. Je crois qu'on va avoir de quoi qui est vraiment proche de [l'ancien gouvernement] Dexter », dit-il.

Mais ne sait-on jamais, rappelle l'observateur Ralph Surette : « Ils n'ont pas communiqué grandement. Il y a du mystère là-dedans. Et le budget quand même, généralement, nous donne un indice où les choses s'en vont. »

La ministre des Finances dévoilera dans son budget l'orientation que prendra un gouvernement qui avait été vague sur ses intentions durant la campagne électorale.

PLUS:rc