NOUVELLES

La fille du président kazakh, nouvelle femme forte du Parlement

03/04/2014 10:52 EDT | Actualisé 03/06/2014 05:12 EDT

La fille aînée du président kazakh, Noursoultan Nazarbaïev, a été élue vice-présidente du Majilis, la chambre basse du Parlement, a annoncé son service de presse jeudi, confirmant son retour dans la sphère politique.

Dariga Nazarbaïeva, 50 ans, a été élue à ce poste "à l'unanimité" et a aussi été élue dirigeante du groupe parlementaire du parti de son père, Nour Otan, a précisé le service de presse du Parlement à l'AFP.

C'est la première fois qu'une femme occupe un poste aussi élevé au Parlement.

Dariga Nazarbaïeva a été élue député en 2012 et a dirigé le comité de la chambre basse sur les questions sociales.

Au cours de l'année dernière, elle a mené une véritable campagne de communication autour de son travail au Majilis, n'hésitant pas à s'opposer à des ministres, ou à s'afficher avec son père aux événements publics, comme aux Jeux olympiques d'hiver, à Sotchi, en Russie.

Cette élection confirme son retour en grâce auprès du président Noursoultan Nazarbaïev qui l'avait privée de la coprésidence de Nour Otan et de candidature aux législatives, après la disgrâce de son sulfureux mari Rakhat Aliev, condamné à quarante ans de détention pour meurtre et tentative de coup d'Etat.

Dariga Nazarbaïeva, fille aînée du président Nazarbaïev et qui est également une chanteuse d'opéra, avait divorcé en 2007 et avait rejoint la scène politique après cinq ans de mise à l'écart.

Ces nominations font suite à la démission surprise mercredi du Premier ministre Serik Akhmetov, remplacé par son chef de cabinet Karim Massimov, qui a déjà occupé ce poste de 2007 à 2012.

Noursoultan Nazarbaïev, âgé de 73 ans, est à la tête du Kazakhstan depuis deux décennies. Il a rendu ce pays d'Asie centrale riche en hydrocarbures attractif pour les investisseurs étrangers, mais il est critiqué pour avoir réprimé l'opposition et les médias indépendants.

all/lgo/sym

PLUS:hp