NOUVELLES

La balance commerciale du Canada affiche un excédent au mois de février

03/04/2014 10:03 EDT | Actualisé 03/06/2014 05:12 EDT

OTTAWA - Même si le Canada a affiché, en février, son premier surplus commercial en cinq mois — pour une troisième fois seulement en plus de deux ans —, ce rare excédent n'a pas vu le secteur de l'exportation sortir de son trou jusqu'à maintenant cette année.

Les exportations de marchandises ont progressé de 3,6 pour cent au Canada tandis que les importations ont grimpé de 2,1 pour cent en février, selon Statistique Canada.

L'agence fédérale a précisé, dans un rapport publié jeudi, que la balance commerciale du pays avait affiché un maigre excédent de 290 millions $ en février, comparativement à un déficit de 337 millions $ le mois précédent.

La faiblesse du dollar canadien — qui s'est déprécié de dix pour cent au cours de la dernière année — et la hausse des prix de l'énergie ont contribué à l'excédent, tandis que le volume des exportations, lui, n'a augmenté que de 2,2 pour cent.

Des analystes ont toutefois souligné que la hausse observée en février n'avait pas permis de contrebalancer le recul des exportations réelles de janvier, qui avait été partiellement attribuable à la fermeture saisonnière d'usines.

«Ce que nous pouvons dire, c'est que nous allons dans la bonne direction, mais que nous ne nous trouvons pas encore où nous voudrions être», a observé un économiste principal de la Banque de Montréal, Benjamin Reitzes.

Le rapport a tout de même laissé entrevoir des signes encourageants, notamment dans le secteur de l'automobile, dont les livraisons ont enregistré un gain de 9,7 pour cent, et dans celui de l'aviation, qui a affiché un bond de 13,7 pour cent. L'exportation de produits énergétiques, troisième en importance en février, a engendré un surplus de 7,3 milliards $.

Autre signe encourageant: les importations de machines et d'équipement ont gagné 4,4 pour cent, en hausse de 12,3 pour cent au cours de la dernière année, ce qui laisse croire que les entreprises pourraient se préparer à accroître leur capacité.

Le total des exportations s'est établi à 42,3 milliards $ tandis que les importations ont grimpé à 42,1 milliards $. La hausse des importations était surtout attribuable aux produits énergétiques, aux véhicules automobiles et à leurs pièces.

Les exportations vers les États-Unis ont progressé de 4,4 pour cent, à 32,4 milliards $, tandis que les importations en provenance du même pays ont pris 3,3 pour cent. L'excédent commercial du Canada avec les États-Unis a ainsi grimpé à 4,3 milliards $ en février, par rapport à 3,9 milliards $ en janvier.

Les exportations destinées aux autres pays du monde se sont appréciées de 1,1 pour cent, à 9,9 milliards $, tandis que les importations provenant du reste du monde se sont repliées de 0,2 pour cent, à 14 milliards $.

PLUS:pc