NOUVELLES

Khurram Syed Sher n'a pas participé à un complot, selon son avocat

03/04/2014 03:28 EDT | Actualisé 03/06/2014 05:12 EDT

OTTAWA - L'avocat du présumé terroriste Khurram Syed Sher affirme qu'aucune preuve ne permet d'affirmer que son client a participé à un complot.

Me Michael Edelson a déclaré à la Cour supérieure de l'Ontario, jeudi, que Sher n'avait pas participé au projet de deux présumés complices. Selon lui, l'écoute électronique d'une conversation entre les trois hommes en juillet 2010 dans une résidence d'Ottawa ne permet pas de conclure que Sher planifiait participer à un complot.

La Couronne soutient pour sa part que le trio était déterminé à participer de toutes les façons possibles à une guerre sainte violente.

Elle ajoute que les trois hommes ont accepté d'amasser des fonds, d'envoyer de l'argent à l'étranger, de participer à un entraînement paramilitaire, de fabriquer et d'utiliser des explosifs, et de chercher des cibles au Canada.

Sher a plaidé non coupable à une accusation de complot en vue de faciliter un acte terroriste.

Le diplômé de l'Université McGill, à Montréal, ancien résidant de Brossard, était pathologiste à l'hôpital général St.Thomas Elgin, au sud de London, en Ontario, avant son arrestation en 2010.

Il avait fait les manchettes à travers le monde après son arrestation, lorsqu'on s'est aperçu qu'il avait déjà tenté sa chance en audition pour l'émission de talents amateurs «Canadian Idol», à la télévision.

Il a été remis en libération sous de strictes conditions après son arrestation.

PLUS:pc