NOUVELLES

Evander Kane des Jets fait face à la justice en lien avec une agression présumée

03/04/2014 10:22 EDT | Actualisé 03/06/2014 05:12 EDT

VANCOUVER - L'attaquant Evander Kane des Jets de Winnipeg fait face à la justice en Colombie-Britannique en lien avec une agression présumée à Vancouver, l'été dernier.

Dans la déclaration déposée à la Cour suprême au nom de Lev Makievsky, de Vancouver, on relate que le plaignant qu'il rentrait du travail le 10 août 2013, dans le centre-ville quand il a été agressé par Kane, qui est originaire de Vancouver.

On ne donne pas plus de détails au sujet de l'incident présumé, mais on énumère une longue liste de blessures que Makievsky dit avoir subi, y compris une commotion cérébrale, et on prétend qu'il souffre d'une «incapacité physique permanente».

Il réclame une compensation financière qui n'a pas été précisée.

La poursuite a été déposée vendredi dernier et la défense n'a fait aucune déclaration encore.

L'organisation des Jets a indiqué qu'elle n'aurait pas de commentaire à formuler puisque la déclaration et les revendications de Makievsky n'ont pas été débattues en cour.

Kane n'a également pas voulu parler directement de la poursuite.

«Il n'y a rien qui me surprend», a-t-il simplement dit après la séance d'entraînement de l'équipe à Winnipeg.

Ce n'est pas la première fois que Kane défraie la manchette. Les nombreux billets de stationnement impayés qu'il a collectionnés ont également retenu l'attention dans les médias.

«La moindre petite chose prend une ampleur démesurée quand on évolue dans un marché canadien», a-t-il ajouté, jeudi.

PLUS:pc