NOUVELLES

Crues éclair aux îles Salomon: 3 morts, des dizaines de disparus

03/04/2014 11:23 EDT | Actualisé 03/06/2014 05:12 EDT

Au moins trois personnes sont mortes et une trentaine sont portées disparues à la suite de crues éclair dans la capitale des îles Salomon, Honiara, qualifiées vendredi par les secours d'un des pires désastres survenus sur cet archipel du Pacifique sud.

Des quartiers entiers ont été dévastés jeudi soir, lorsque la rivière Matanikau qui traverse la ville est soudainement sortie de son lit, après des pluies torrentielles.

"La situation est désastreuse", a indiqué à l'AFP Rudaba Khondker, responsable aux Salomons du programme de développement pour l'ONG Save the Children. "On n'avait jamais eu de telles précipitations sur Guadalcanal", l'île où est située la capitale, a-t-elle assuré.

Quelque 10.000 personnes sont sans abri, soit un septième de la population totale de Honiara, a ajouté la responsable. Seize centres de refuge ont été établis, dans des écoles.

Les ONG et les services de secours craignent une propagation de la dengue, une maladie transmise par les moustiques, non mortelle la plupart du temps, mais qui affaiblit durablement le malade. La dengue est déjà très répandue aux Salomons.

La crue éclair a été provoquée par plusieurs jours de fortes pluies, qui continuait vendredi de tomber.

"L'eau est toujours là et continue de monter", a déclaré à l'AFP Sune Gudnitz, responsable régional du bureau de l'ONU pour la coordination des affaires humanitaires.

Trois personnes sont mortes dans ces inondations et plusieurs ont été portées disparues, a-t-il indiqué. Selon Rudaba Khondker, de Save the Children, le nombre des disparus est d'une trentaine.

Le bureau de l'ONU n'avait toujours pas d'informations sur la situation en dehors de la capitale.

str-ns/mp/fmp/glr

PLUS:hp