NOUVELLES

Blythe Masters, figure de Wall Street, quitte JPMorgan (presse)

03/04/2014 02:58 EDT | Actualisé 02/06/2014 05:12 EDT

Blythe Masters, l'une des femmes les plus puissantes de Wall Street, va quitter la banque JPMorgan Chase, où elle dirigeait la division chargée du négoce de matières premières, a rapporté jeudi la presse américaine.

Le départ de Mme Masters, une Britannique de 45 ans, faisait l'objet de spéculations depuis des semaines, vu la volonté de la première banque américaine par les actifs de sortir de ce secteur, devenu moins rentable.

Mme Masters est entrée chez JPMorgan Chase en 1991 et a rapidement gravi les échelons, exerçant différents postes de direction avant de prendre la tête en 2007 de la division matières premières de l'établissement.

C'était alors la plus jeune femme à jouer un rôle aussi proéminent dans la banque new-yorkaise.

Cette figure de Wall Street a joué un rôle déterminant dans le développement des Credit Default Swaps (CDS), produits financiers complexes servant d'assurance contre le risque de crédit, accusés d'avoir joué un grand rôle dans la crise de 2008.

Ce départ survient au moment où la banque se sépare de son unité de commerce physique de matières premières.

JPMorgan a annoncé en mars avoir conclu un accord avec le groupe de négoce suisse Mercuria Energy en vue de lui céder cette activité pour 3,5 milliards de dollars.

Pour assurer la mise en oeuvre de cet accord dans des conditions optimales, Mme Masters restera toutefois à ses fonctions pendant quelques mois, selon un mémorandum interne de la banque cité par le New York Times.

Ensuite, celle-ci prendra "des vacances bien méritées", ajoute un dirigeant de la banque dans ce document.

Mme Masters avait été mise en cause en mai par l'autorité américaine de régulation des marchés de l'énergie (FERC), qui soupçonne JPMorgan d'avoir manipulé ces marchés en Californie et dans le Midwest.

JPMorgan avait alors défendu Mme Masters avec vigueur, démentant toute action inappropriée.

La banque vient de perdre un autre de ses dirigeants. Michael Cavanagh, co-directeur général de la banque d'investissement et de financement (CIB), était présenté comme l'un des candidats les plus sérieux pour succéder un jour au PDG Jamie Dimon. M. Cavanagh a quitté la banque newyorkaise la semaine dernière pour rejoindre le fonds d'investissement de Washington The Carlyle Group.

ev/fga/jh

JP MORGAN CHASE & CO

CARLYLE GROUP

PLUS:hp