NOUVELLES

Au salon des inventions de Genève, petits et grands pensent à notre bien-être

03/04/2014 04:33 EDT | Actualisé 02/06/2014 05:12 EDT

Le salon des Géo Trouvetout a ouvert ses portes à Genève. Venu du Tchad, Oumar Ayoumbaye, présente à tout ce qui le souhaite sa dernière trouvaille: un humidificateur portable solaire et éolien pour chameau.

Qu'ils soient inventeur salarié ou indépendant, chercheur professionnel ou amateur, peu importe, tous partagent la même passion qu'Oumar Ayoumbaye: trouver l'idée qui révolutionnera la société.

Inaugurée mercredi, la 42e édition du salon des inventions -- le plus important au monde selon ses organisateurs -- se poursuit jusqu'à dimanche et bat tous les records cette année, avec 790 exposants venus de 45 pays. Quelque 60.000 visiteurs sont attendus, prêts à découvrir le millier d'inventions inédites qui sont présentées par des entreprises, des inventeurs, des universités et autre organisations.

Tous doivent respecter une règle: les inventions ne peuvent être exposées qu'une seule fois à Genève.

Sur la petite table d'Oumar Ayoumbaye, trône un chameau miniature, avec dessus une sorte de maisonnette, dans laquelle se trouve l'humidificateur portable qui fonctionne à l'énergie solaire et éolienne.

"Cela permet de rafraîchir la bosse du chameau qui a donc besoin de boire moins, et cela permet aussi aux touristes ou à celui qui est sur le chameau d'être au frais ou de recharger son téléphone portable", explique-t-il très calmement en français, lunettes de soleil sur le visage.

Une idée fantaisiste dirons certains. Et pourtant M. Ayoumbaye, qui se vante d'être le seul Tchadien disposant de 5 brevets, voudrait que son invention puisse aussi être utilisée par tous les Africains dans leurs maisons ou lorsqu'ils se déplacent.

Il a d'ailleurs lui-même eu l'idée de son humidificateur portable, lors d'un séjour à l'hôpital en Arabie Saoudite.

Comme l'explique le fondateur et président du salon, Jean-Luc Vincent, "qu'une invention soit découverte suite à une recherche laborantine ou suite au hasard, cela n'a pas d'importance: ce qui compte c'est que la créativité innovante contribue par ses résultats à la progression de notre bien-être, de nos emplois et de notre économie".

- Des écoliers chinois sont aussi là -

Améliorer le bien-être: une devise adoptée par Oumar Ayoumbaye, mais aussi par tant d'autres inventeurs.

Comme Françoise Goubron, une française qui a survécu à deux cancers mais qui ne supportait plus les irritations provoquées par les perruques. Du coup, elle a tout simplement décidé de créer un tissu en coton qui se glisse sur la tête, sous la perruque.

"C'est un produit qui se pose humide l'été pour lutter contre la chaleur, et se pose à sec l'hiver pour lutter contre le froid", indique-t-elle.

D'autres imaginent des scooters pliables en moins de 30 secondes, des chaises roulantes pour handicapés qui peuvent faire marche arrière très facilement, des plaques d'immatriculation automobiles dont les lettres et chiffres sont lumineuses la nuit.

Certains se plongent dès leur plus jeune âge dans le monde de l'invention. Comme ces jeunes chinois de 12 ans, venus avec leur maîtresse, présenter un rideau fait de feuilles pour purifier l'air.

Le principe est simple explique l'une des inventrices Yi Fan Wang: de l'eau propulsée par un courant électrique crée une sorte de courant d'air à travers les feuilles, ce qui est censé purifier l'air.

"Ce rideau est très utile chez soi, et est moins coûteux que les purificateurs que l'on peut acheter", affirme-t-elle.

Pour Tanguy van de Walle, inventer est une passion, même si dans sa vie professionnelle il se dédie aux télécommunications.

"J'invente régulièrement des choses, mais ici c'est le produit le plus abouti auquel je suis arrivé. L'idée m'est venue en voyant des poussettes qui faisait claq claq sur des trottoirs avec leur petites routes", dit-il, montrant fièrement sa valise à grandes roues avant de faire une démonstration.

La valise en main, il monte de hautes marches, passe par dessus des obstacles.

Le Belge a d'ailleurs même déjà un slogan: "On peut dire que la rolbag (nom donné à son invention, ndlr) est à la valise ce que le tracteur est à la voiture, parce une voiture a des petites roues et donc plus sujettes aux vibrations par rapport à un tracteur qui peut aller sur des sols plus inégaux et plus irréguliers".

apo-jwf/pjt/fw

PLUS:hp