NOUVELLES

Angleterre - Matches truqués: 13 arrestations au total, audience le 8 avril

03/04/2014 12:49 EDT | Actualisé 03/06/2014 05:12 EDT

Sept nouvelles arrestations ont été effectuées, après six premières en décembre, dans l'enquête sur un réseau de matches truqués en Angleterre dans les divisions inférieures, et une audience en justice est prévue le 8 avril, a annoncé jeudi la police.

Au total, treize hommes, âgés de 18 à 30 ans, ont subi des interrogatoires dans différents commissariats du pays, selon le National Crime Agency (NCA), l'unité en charge de l'enquête en Grande-Bretagne.

Appréhendés une première fois en décembre puis relâchés, les six premiers, parmi lesquels d'anciens joueurs de Première division comme l'attaquant Dudley Junior "DJ" Campbell, ont de nouveau été arrêtés avant d'être libérés sous caution. Une audience aura lieu le 8 avril.

"DJ" Campbell, 32 ans a porté les couleurs de trois clubs de l'élite, Birmingham, Blackpool et Queens Park Rangers, avant de s'engager définitivement cet été avec Blackburn, où il était prêté par QPR depuis février 2013. Sa première arrestation était intervenue au lendemain d'un match contre... QPR, dans lequel il était remplaçant.

Les enquêteurs s'intéressent notamment à un avertissement suspect reçu contre Ipswich, selon The Sun qui avait révélé l'affaire cet hiver.

La police était passée à l'action à la suite de révélations du tabloïd. Un reporter, incognito, avait filmé à son insu un ancien joueur de Portsmouth et Reading, Sam Sodje. La vidéo de la conversation a ensuite été confiée aux autorités, qui ont confirmé dans un communiqué avoir reçu des informations du journal anglais.

Akpo Sodje, l'un des frères de l'ex-international nigérian né en Angleterre, fait également partie des suspects. Âgé de 34 ans, il évolue actuellement à Tranmere, en 3e division.

The Sun affirmait aussi qu'un autre joueur, Cristian Montano, du club d'Oldham, s'était excusé auprès de Sodje après n'être pas parvenu à écoper d'un carton jaune lors d'un match contre Wolverhampton le 22 octobre. Oldham Athletic a déclaré avoir "ouvert une enquête".

"La FA a été tenue informée des développements de l'enquête en cours, et notamment des nouvelles arrestations, a réagi la fédération anglaise dans un communiqué. La FA ne fera pas d'autre commentaire à cet instant de l'enquête".

cd/gv

PLUS:hp