DIVERTISSEMENT

Boxe, poupons et zombies au 16e Metropolis bleu

03/04/2014 04:02 EDT | Actualisé 03/04/2014 04:04 EDT
Montage

Pour sa 16e édition, Metropolis bleu brandit le thème, «Le pouvoir des mots» comme un mantra. Du 28 avril au 4 mai, le festival de littérature s’apprête à accueillir des écrivains de tous les horizons avec au programme 233 événements. Une centaine d’auteurs en provenance de 15 pays viendront rencontrer le public.

Fidèle à son habitude, le festival polyglotte dose sa programmation entre les grands noms de littérature et les auteurs moins connus. Signalons la présence de l’Américain Richard Ford (lauréat du Grand Prix littéraire Metropolis bleu), de la Française Chantal Thomas, de l’Autrichienne Wolf Hass et de l’Angolais Ondjaki.

Premier auteur québécois d’origine haïtienne admis à l’Académie française, Dany Laferrière lira des extraits de ses œuvres lors d’une rencontre prévue dans une librairie.

Les boulimiques de littérature seront servis avec notamment le retour du magazine Walrus et des entretiens avec Alix Ohlin, Zoe Whittall ou Al Rae. Un hommage sera rendu à la nobélisée Alice Munro qui ne pourra malheureusement pas faire le déplacement pour cause de maladie.

Une première, Stephen Metcalfe, Dana Stevens et Julia Turner, les animateurs culturels au prestigieux Slate Magazine ont accepté l’invitation du festival. Ils feront escale à Montréal pour enregistrer leur fameux Gabfest spécial Québec.

Pour tous les goûts

Metropolis bleu ose le mélange des genres et rappelle au passage que la boxe et la littérature ne sont pas antinomiques. Sur scène, le comédien boxeur Jocelyn Lagarrigue viendra livrer un combat littéraire plongeant le public dans les pages célèbres de Joyce Carol Oates (On Boxing), de Patrice Lelorain (Quatre uppercuts) et de Norman Mailer (Le combat du siècle).

Autre moment particulier avec «Bed Time Stories», un rendez-vous sous la couette pour partager les frissons littéraires. Des contes des frères Grimm aux romans épouvantes de Stephen King, en passant par les œuvres de Patrick Senécal ou d'Edgar Allan Poe, les maîtres de l’horreur seront à l’honneur.

Frayeur encore avec une table ronde dédiée exclusivement aux zombies et aux vampires. On essaiera de comprendre leur popularité auprès des jeunes adultes. On reste dans l’étrange. Les chambres des motels comme celles des grands hôtels ont inspiré des récits en tout genre et ont servi de gîtes à de nombreux auteurs. Par conséquent, la séance «Hôtels, motels et la nuit» sera l’occasion pour un employé de l’Hôtel 10 à Montréal d’offrir des visites des lieux en racontant quelques anecdotes.

Des questions plus sérieuses seront aussi abordées. Comme l’atelier «La littérature québécoise est-elle exportable?». Des éditeurs, auteurs et experts du livre viendront se pencher sur le rayonnement de la littérature québécoise dans le monde.

Des mots contre les maux

Dans un face-à-face qui s’annonce déjà passionnant, l’auteur français David Foenkinos viendra expliquer comment il crée la tension et les traumatismes de ses personnages, leurs deuils, leurs douleurs, la dépression et la résilience.

À ce titre, Metropolis bleu continue d’explorer les thèmes de la santé mentale. En collaboration avec l’Institut universitaire Douglas, le festival proposera une série d’activité mêlant littérature et expertise médicale. Des ateliers d’écriture sur la mémoire, l’homophobie ou la précarité, ainsi qu’une bibliothérapie créative «Rire aux éclats» seront au menu.

Il n’y a pas d’âge pour commencer à lire. La preuve avec «Poupon lecture», une nouvelle série d’ateliers destinée aux enfants de 0 à 3 ans et à leurs parents. L’objectif: stimuler le développement des enfants par les découvertes des livres. Tout un programme.

De son quartier général à l’hôtel 10, Metropolis bleu a réparti son édition sur plusieurs endroits dans la métropole. La librairie Gallimard, le musée McCord, la Grande Bibliothèque, le Monument-National, le bar Bily Kun, l’Istituto Italiano et le Goethe-Institut ouvriront leurs portes pour le public, tandis que les séances de dédicaces se dérouleront à la librairie Olivieri.

La programmation complète: www.metropolisbleu.org

INOLTRE SU HUFFPOST

Quelques livres coups de coeur de la blogueuse Julie Niquette