NOUVELLES

Stephen Harper demande au Parti conservateur d'enquêter au sujet d'Eve Adams

02/04/2014 03:07 EDT | Actualisé 02/06/2014 05:12 EDT

OTTAWA - Le premier ministre Stephen Harper a demandé au Parti conservateur de mener une enquête sur une série d'allégations de militants visant la députée ontarienne Eve Adams, alors que perdure une controverse qui a coûté son poste à Dimitri Soudas, un important responsable de campagne.

Mme Adams est impliquée dans une chaude lutte pour l'investiture conservatrice dans une circonscription d'une banlieue de Toronto.

Dimitri Soudas, son fiancé, a été contraint de démissionner à titre de directeur exécutif du Parti conservateur (PC), dimanche, à la suite d'inquiétudes grandissantes selon lesquelles il utilisait ses fonctions pour mener Mme Adams vers la victoire.

Le parti avait prévenu ses membres à travers tout le pays qu'il exige des courses à l'investiture justes et transparentes en vue des élections de 2015, sans favoritisme à l'endroit de députés sortants. Mais voilà que l'association de la circonscription conservatrice d'Oakville North-Burlington a demandé par écrit l'aide de M. Harper afin de résoudre les inquiétudes face au comportement de Mme Adams.

Dans la lettre, signée par les 28 membres du conseil d'administration de l'association locale, le président Mark Fedak rappelle que tous les intervenants font de leur mieux pour élire un nouveau député conservateur pour leur communauté, pour le parti, pour un gouvernement majoritaire et pour M. Harper. Mais faisant appel au leadership du chef afin de régler la question, M. Fedak fait état de récents obstacles hors du contrôle des membres de l'association.

Jason MacDonald, un porte-parole de M. Harper, a indiqué que la requête avait été prise en considération.

«Le cabinet du premier ministre a reçu une copie de la lettre, et il a demandé au conseil national (du PC) de s'y pencher et d'y apporter le suivi nécessaire», a déclaré M. MacDonald.

Une source au Parti conservateur, qui s'est confiée sous le sceau de l'anonymat puisqu'il n'était pas autorisé à parler publiquement, a ajouté que l'affaire faisait l'objet d'un examen sérieux.

Mme Adams n'était pas immédiatement disponible pour commenter l'affaire. Elle est actuellement députée de la circonscription de Mississauga-Brampton South, et la majorité des membres de l'exécutif de la nouvelle circonscription d'Oakville North-Burlington appuie sa rivale, Natalia Lishchyna, une chiropraticienne.

Le fait que Mme Adams ait décidé de briguer l'investiture dans une autre circonscription que la sienne a étonné ses collègues du caucus, ainsi que de vétérans du parti dans cette région.

Elle a été critiquée par des membres du parti pour avoir utilisé ses privilèges parlementaires et le budget de son bureau en envoyant du matériel promotionnel aux électeurs de la circonscription d'Oakville-North Burlington. Ce secteur se trouve présentement dans la circonscription représentée par la ministre des Transports, Lisa Raitt.

La semaine dernière, Mme Adams avait assuré à La Presse Canadienne avoir respecté toutes les règles concernant ces envois.

PLUS:pc