NOUVELLES

Sommet UE-Afrique: l'état des relations en quelques chiffres

02/04/2014 10:38 EDT | Actualisé 02/06/2014 05:12 EDT

Quelque 80 dirigeants européens et africains sont réunis mercredi et jeudi à Bruxelles pour le 4e sommet UE-Afrique, avec à l'agenda les questions de sécurité, notamment en Centrafrique, l'immigration et les échanges commerciaux.

Voici l'état des relations en quelques chiffres (source Commission européenne).

SECURITE

Au cours des dix dernières années, l'UE a mené, en incluant la dernière mission lancée en Centrafrique, 15 missions de paix en Afrique, dont sept militaires notamment au Mali, en République démocratique du Congo et en Somalie.

Depuis 2004, plus de 1,2 milliard d'euros ont été versés pour soutenir les opérations de maintien de la paix de l'Union africaine, dont la moitié pour la Somalie.

Depuis 2007, l'UE a envoyé des missions d'observateurs pour 38 élections en Afrique.

AIDE ET DÉVELOPPEMENT

L'UE est de loin le premier contributeur à l'aide au développement de l'Afrique, avec 45% de l'aide publique au continent.

En 2012, l'UE a déboursé 681 millions d'euros pour l'aide à l'Afrique, soit la moitié du total de l'enveloppe européenne pour l'aide humanitaire.

Au cours des sept prochaines années (2014-2020), l'UE prévoit 8,54 milliards d'euros d'aide pour l'Afrique de l'Ouest, quelque 5 milliards pour l'Afrique de l'Est et autant pour l'Afrique australe.

Entre 2007 et 2012, l'UE a participé à fournir l'électricité à plus de 600.000 foyers en Afrique.

COMMERCE

Le commerce entre l'UE et l'Afrique a presque doublé entre 2007 et 2012, et représente aujourd'hui pour près du tiers du total des échanges commerciaux internationaux de l'Afrique.

En 2012, les importations de l'UE en provenance d'Afrique ont atteint 186,2 milliards d'euros (contre 129,7 milliards en 2007), soit environ 10% du total des importations européennes.

L'UE reste le principal partenaire commercial de l'Afrique, avec 26% des importations du continent et 31% des exportations en 2012.

En 2007, les entreprises européennes ont investi 17,6 milliards d'euros en Afrique, tandis que les entreprises africaines investissaient 5,4 milliards en Europe.

arp/jlb/fw

PLUS:hp