NOUVELLES

Ligue des champions - Mourinho: "On n'est pas dehors"

02/04/2014 05:43 EDT | Actualisé 02/06/2014 05:12 EDT

José Mourinho a affirmé mercredi que Chelsea n'était "pas dehors" après sa défaite 3-1 en quarts de finale aller de la Ligue des Champions face au PSG, mais il s'est dit déçu de plusieurs erreurs individuelles et du niveau de ses attaquants.

Q: Après le troisième but parisien, vous êtes allé serrer les mains de vos adversaires. Cela signifie-t-il que vous vous avouez battu ?

R: "Non. Ca signifie que le match était presque fini puisqu'ils ont marqué à la 93e minute. Si ça avait été la 81e minute, je n'y serais pas allé."

Q: Regrettez-vous que votre équipe ait été moins disciplinée qu'à l'habitude ?

R: "D'un point de vue tactique, on a été très discipliné et on a fait ce qu'il y avait de plus dur. On a stoppé Ibrahimovic. Quand il venait jouer entre les lignes, il était sous contrôle. Cavani était sous contrôle. Motta et Verratti étaient sous contrôle. Les latéraux aussi. On a récupéré plusieurs ballons en position très dangereuse mais on n'a pas pu transformer ces demi-occasions en buts. Et surtout on a fait des erreurs défensives individuelles. On en a payé le prix. La balle arrive à Lavezzi, demi-volée, boum. C'est un super attaquant, c'est comme ça à ce niveau. On a failli marquer le but du 2-1 et ça aurait été un résultat fantastique. Ensuite on prend un csc et le 3e but n'est pas un but, c'est une plaisanterie."

Q: Est-ce que ce quart de finale est déjà joué ?

R: "On n'est pas dehors, non. On va essayer".

Q: Que s'est-il passé en deuxième période ?

R: "On a marqué contre notre camp et ensuite on a apprécié le but de Pastore. Voilà ce qu'on a fait."

Q: Après ces erreurs individuelles, faut-il s'attendre à des changements de joueurs ?

R: "On a fait des erreurs individuelles là où pendant toute la saison les gars ont été très bons. Ils ont le droit de faire des erreurs. On a des joueurs qui ont fait des erreurs toute la saison. Je ne pense pas que je peux prendre ce genre de décision."

Q: Pourquoi avez-vous aligné Schürrle en pointe ?

R: "Je ne suis pas content des performances de mes attaquants donc je dois essayer des choses. Avec André je sais qu'on a un joueur de plus qui joue au ballon et qui peut combiner avec les autres. Mais le foot c'est aussi marquer des buts et ça concerne les buteurs, les vrais buteurs."

Q: Que pouvez-vous tenter au match retour ?

R: "On perd 3-1. Quelle peut être l'approche ? Défendre ? Après le 1-1 à Galatasaray, on pouvait décider d'une stratégie, attaquer, contrôler, les attendre... Mais quand on perd 3-1, il n'y a pas d'option. Il faut gagner 2-0, 3-1, 4-1. Il faudra jouer en pensant que c'est faisable. Ils doivent se sentir en bonne position mais ils savent sûrement que ce n'est pas fini."

Propos recueillis en conférence de presse

stt/jde

PLUS:hp