NOUVELLES

Les probiotiques ne soulagent pas les coliques des enfants, dit une étude

02/04/2014 11:47 EDT | Actualisé 02/06/2014 05:12 EDT

MONTRÉAL - Les probiotiques ne soulagent pas les coliques des bébés et pourraient même les rendre encore plus maussades, démontre une nouvelle étude à laquelle ont participé des chercheurs canadiens.

Des études précédentes, mais de moindre envergure, en venaient à la conclusion que le probiotique Lactobacillus reuteri (L. reuteri) pouvait soulager les bébés nourris au sein.

Environ 20 pour cent des bébés souffrent de coliques. On ne connaît pas la cause du problème, qui disparaît de lui-même trois ou quatre mois après la naissance, et aucun traitement efficace n'est connu.

Les chercheurs ont recruté 167 bébés allaités ou nourris au biberon pour leur étude. Quatre-vingt cinq nourrissons choisis au hasard ont reçu le probiotique pendant un mois, tandis que les 82 autres recevaient un placebo.

Les enfants nourris au biberon qui ont reçu le probiotique ont été nettement plus maussades que le groupe placebo. À l'âge d'un mois, ils pleuraient ou pleurnichaient — en moyenne — 49 minutes de plus que le groupe placebo. Le probiotique n'a eu aucun impact sur l'humeur des bébés nourris seulement au sein.

Les chercheurs en viennent à la conclusion que les probiotiques sont inutiles pour réduire les pleurs ou les gémissements des bébés, ou encore pour améliorer le sommeil des enfants et la qualité de vie.

Un expert américain qui n'a pas participé à l'étude a enfin rappelé que les coliques, si elles sont pénibles pour les parents, ne sont pas dangereuses pour les bébés. Le tort associé à un diagnostic et à un traitement des nourrissons risque d'être plus important que le tort associé aux coliques elles-mêmes, a-t-il dit.

PLUS:pc