NOUVELLES

La Grèce va essayer de retourner sur les marchés d'ici juin (presse)

02/04/2014 02:48 EDT | Actualisé 01/06/2014 05:12 EDT

La Grèce, privée d'accès aux marchés d'emprunt à moyen et long terme depuis 2010, année du déclenchement de la crise de la dette, va essayer y retourner d'ici juin, a indiqué mercredi la presse grecque.

"Nous allons essayer d'émettre de petites obligations" sur trois ou cinq ans "au cours du premier semestre 2014", a indiqué l'agence ANA, citant le ministre grec des Finances Yannis Stournaras, qui avait parlé aux médias grecs en marge d'une réunion des ministres de la zone euro (Eurogroupe) mercredi soir à Athènes.

M. Stournaras a toutefois rejeté des informations selon lesquelles le gouvernement grec espérait lever un montant total de 4 à 5 milliards d'euros, un sujet qui selon certains médias sera évoqué lors des discussions de l'Eurogroupe.

Depuis son recours au mécanisme de sauvetage mis en place par l'UE, la BCE et le FMI en 2010, pour éviter la faillite qui avait même menacé l'écroulement de l'euro, la Grèce n'émet des obligations qu'à court terme.

Le pays a bénéficié des deux prêts de 240 milliards d'euros par ses créanciers, UE, BCE et FMI pour faire face à ses besoins financiers.

L'Eurogroupe a donné mercredi le feu vert pour le déblocage d'une tranche des prêts d'environ 8,5 milliards d'euros à la Grèce, après que le Parlement grec eut adopté dimanche une loi cadre controversée portant sur la dérégulation des marchés et la recapitalisation des banques, demandée par la troïka des créanciers.

La semaine dernière, le Premier ministre grec, Antonis Samaras avait indiqué que la Grèce allait retourner sur les marchés très bientôt et non pas au deuxième semestre 2014 comme son gouvernement avait initialement indiqué fin décembre.

hec/spi

PLUS:hp