NOUVELLES

Irak: six morts dans un attentat suicide contre des recrues de l'armée

02/04/2014 04:56 EDT | Actualisé 01/06/2014 05:12 EDT

Un kamikaze a fait détoner sa charge explosive à l'entrée d'un centre de recrutement de l'armée dans le nord de l'Irak mercredi, tuant six personnes, les violences ne connaissant aucun répit à moins d'un mois des élections législatives.

Cet attentat commis à Riyadh, une localité à majorité sunnite de la province multi-communautaire de Kirkouk, a également fait 14 blessés parmi les recrues, selon le général de l'armée Mohammed Khalaf al-Dulaimi, un bilan confirmé par un médecin de l'hôpital de la localité proche de Hawijah, Mohammed al-Joubouri.

Les violences connaissent depuis un an un pic jamais atteint depuis 2008, alimentées par le mécontentement de la minorité sunnite et par le conflit en Syrie voisine. Elles ont tué près de 500 personnes en mars et plus de 2.200 depuis le début de l'année, selon un décompte de l'AFP.

A l'approche des élections législatives prévues le 30 avril, le Premier ministre Nouri al-Maliki et d'autres responsables chiites cherchent à afficher leur fermeté plutôt que d'entamer le dialogue avec les sunnites, comme le recommandent experts et diplomates.

bur-psr/feb/vl

PLUS:hp