NOUVELLES

En visite à Koweït, le président turc veut plus d'investissements du Golfe

02/04/2014 10:34 EDT | Actualisé 02/06/2014 05:12 EDT

Le président turc a appelé mercredi à Koweït les pays arabes du Golfe à investir plus dans son pays en assurant qu'il offre stabilité politique et haut rendement pour les capitaux étrangers.

"Il y a peu de risques et de hauts profits en Turquie qui est un pays idéal" pour les investisseurs, a clamé Abdullah Gul devant un forum des affaires Koweït-Turquie.

"Soyez sûr que le même climat va prévaloir en Turquie durant les dix prochaines années", a-t-il ajouté, dans une référence à la victoire aux municipales de dimanche du parti AKP du Premier ministre islamo-conservateur Recep Tayyip Erdogan.

M. Gul est arrivé mardi à Koweït pour une visite de trois jours, à la tête d'une forte délégation comprenant de nombreux hommes d'affaires.

Après des entretiens mardi soir avec l'émir du Koweït, cheikh Sabah al-Ahmad Al-Sabah, les deux pays ont signé une série d'accords de coopération.

M. Gul a inauguré à Koweït les bureau de Pegasus Airlines, une compagnie aérienne à bas prix basée à Istanbul.

Devant le forum des affaires, le ministre turc des Finances Mehmet Simsek a assuré que la victoire de l'AKP aux municipales suggère que "la stabilité politique va durer longtemps" en Turquie.

Il a en même temps relevé la faiblesse des investissements des pays du Golfe dans son pays.

En comparaison, l'Europe assure 80% des investissements étrangers directs en Turquie qui atteignent, selon lui, 136 milliards de dollars.

Selon des spécialiste, la plus gros des avoirs des pays du Golfe estimés à 2.000 milliards de dollars sont investis en Europe et aux Etats-Unis.

En septembre 2008, la Turquie avait signé avec les pays arabes du Golfe un accord sur un partenariat stratégique que le président Gul a souhaité réactiver.

oh/mh/hj

PLUS:hp