NOUVELLES

Démission surprise du premier ministre du Kazakhstan

02/04/2014 02:37 EDT | Actualisé 02/06/2014 05:12 EDT

MOSCOU - Le premier ministre du Kazakhstan a étonné en annonçant sa démission, mercredi.

Il a rapidement été remplacé par son prédécesseur, qui disposait toujours d'une grande influence.

Les trois partis représentés au Parlement de ce pays d'Asie centrale riche en pétrole ont voté en faveur de la nomination de Karim Masimov à la tête du gouvernement.

Le premier ministre sortant Serik Akhmetov avait remis sa démission quelques heures plus tôt. Sa démission a été acceptée par le président Nursultan Nazarbaïev, qui dirige le pays d'un main de fer depuis 20 ans.

Le retour de M. Masimov pourrait viser à calmer des investisseurs inquiets de l'avenir du pays. M. Nazarbaïev est âgé de 73 ans et il n'a pas annoncé de plan clair pour sa succession.

Le Kazakhstan connaît une croissance économique robuste depuis 10 ans, en raison de la forte demande mondiale pour son pétrole et ses ressources minières. Le pays a toutefois dévalué sa monnaie de 20 pour cent en février, en raison d'un déséquilibre de sa balance commerciale.

M. Masimov a été premier ministre pendant cinq ans avant de quitter en 2012. Il jouissait du respect de la communauté internationale des affaires.

PLUS:pc