NOUVELLES

Destruction des armes chimiques syrienne: Berlin mobilise une frégate

02/04/2014 06:32 EDT | Actualisé 02/06/2014 05:12 EDT

Le gouvernement allemand a annoncé mercredi l'envoi d'une frégate pour assurer la protection du navire américain Cape Ray chargé de détruire des armes chimiques syriennes en Méditerranée dans le cadre d'une mission internationale.

Le mandat adopté mercredi en conseil des ministres prévoit la mobilisation d'un maximum de 300 soldats pour assurer la protection du Cape Ray "pour la durée nécessaire" mais "au plus tard jusqu'au 31 décembre 2014", a précisé le gouvernement dans un communiqué.

Ce mandat doit encore être approuvé par le Bundestag (chambre basse du parlement) ce qui s'annonce comme une formalité.

L'Allemagne avait déjà annoncé qu'elle participerait à l'opération internationale de désarmement par le biais de sa société publique GEKA qui doit détruire 370 tonnes de résidus d'armes chimiques syriennes sur un site allemand, après leur traitement par électrolyse sur le bateau américain.

Dans le cadre d'un accord russo-américain ayant permis d'éviter des frappes militaires américaines en Syrie, en proie à un conflit armé depuis 3 ans, Damas s'est engagé à se débarrasser de son arsenal d'armes chimiques, qui doit être détruit pour le 30 juin.

Celui-ci est composé de quelque 1.300 tonnes de gaz moutarde et sarin. Une attaque au gaz sarin le 21 août avait causé la mort de nombreux civils et indigné la communauté internationale.

La Syrie a toutefois pris du retard sur le calendrier fixé avec l'ONU et début février, le Conseil de sécurité lui avait adressé un avertissement, demandant de "respecter ses obligations" et d'accélérer le transport hors de Syrie de ses armes chimiques.

L'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC), qui surveille l'application du programme de destruction, a noté début mars une accélération du rythme des livraisons par Damas.

hap/aro/jh

PLUS:hp