NOUVELLES

Attentat du Métropolis: le survivant, Dave Courage, poursuit Québec et Spectra

02/04/2014 02:16 EDT | Actualisé 02/06/2014 05:12 EDT

MONTRÉAL - Le technicien de scène grièvement blessé lors de l'attentat du Métropolis, le soir des élections provinciales du 4 septembre 2012, poursuit le gouvernement du Québec et L'Équipe Spectra pour 295 000 $.

Dans sa requête déposée en Cour supérieure, mercredi, Dave Courage allègue que le gouvernement et le propriétaire de la salle de spectacles ont manqué à leur obligation de le protéger le soir de l'attentat, qui a aussi fait un mort, son collègue technicien de scène Denis Blanchette.

Dave Courage dit souffrir de stress post-traumatique et de séquelles psychologiques qui l'empêchent de retourner au travail. Il soutient que les événements l'ont affecté dans sa vie conjugale et sociale.

Plus d'un an et demi après l'incident, M. Courage dit souffrir encore de douleur au dos et aux jambes. Après avoir consulté plusieurs spécialistes, il maintient que psychologiquement, il éprouve toujours des difficultés.

Chaque fois qu'il a mal, il précise qu'il revit cette soirée de l'été 2012.

Sa décision de poursuivre le gouvernement et l'agence Spectra, il l'attribue au fait qu'ils n'ont pas tout mis en oeuvre pour protéger les lieux le soir du rassemblement péquiste au Métropolis.

«Cela a mis ma vie au complet dans un ouragan. Il y a des moments où c'est moins fort que d'autres, mais c'est une tempête quand même», a confié Dave Courage au micro du 98,5 FM mercredi après-midi.

PLUS:pc